Accès Humanitaire

Le chef rebelle Bernard Mufalme dit « Kifinyo » actif dans le territoire de Kailo a déposé des armes et s’est rendu aux FARDC avec quelques uns de ses hommes ce lundi 02 mars 2020. Il a été accueilli par le colonel du centre de formation à Lokando.

Selon la société civile de Kailo, contactée par Laprunellerdc.info, le chef rebelle Bernard Mufalme a pu déposer des armes grâce à l’intervention du gouvernement provincial et quelques notables du coin.

Pour ce chef revendiquant des mesures d’accompagnement au sujet de l’installation du parc de la Lomami, dans le territoire de Kailo, un cahier des charges a été adopté et remis aux autorités pour exécution. 

Clément Lupaka indique que Bernard a remis des armes aux FARDC et a libéré une dizaine d’otages qu’il prenait comme moyen de revendication.

« je confirme que le chef rebelle Bernard Mufalme s’est rendu auprès des FARDC à Kailo. Il est venu avec toutes les personnes qu’il prenait en otage. Cela grâce à l’implication du gouvernement provincial et de quelques fils du terroir » a-t-il dit.

Pour rappel, la création du parc national de la Lomami, intervenue en 2016 a été à la base des revendications de ce chef milicien Bernard Mufalme. Selon lui, la création de ce parc n’a pas respecté tous les préalables, sa communauté n’avait donc pas été associée à sa création pourtant riveraine au dit parc.

Cela l’a poussé à faire la brousse et prendre des armes. Malheureusement, il en a profité pour commettre  plusieurs exactions contre des civils avec comme motif de revendiquer. Des enlèvements des civils, des assassinats et bien d’autres dérives ont été commises. En Juillet 2019, sa milice a assassiné un agent de Geo first, une sous-traitance spécialisée dans la cartographie participative.

L’ICCN a par la suite réfuté toutes les allégations, déclarant que le parc a été créé dans le strict respect du standard international.

Deck’son Assani, depuis Kindu

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.