Accès Humanitaire

Le centre hospitalier Kataliko Actions for Africa (KAF) accuse le médecin chef de zone de Kamituga, le Dr Léandre Mutimbwa Mambo, du refus d’exécution de la convention portant intégration de cette structure sanitaire à la politique nationale de santé (PNS).

Ceci est contenu dans une correspondance du centre hospitalier KAF adressée au ministre national de la santé dont Laprunellerdc.info s’est procurée une copie et dans laquelle plusieurs griefs sont mis à charge de Dr Léandre Mutimbwa.

Il lui est reproché le refus de recevoir les responsables de centre hospitalier KAF afin de discuter sur la mise en œuvre de cette convention, la non sélection du personnel de santé de CH. KAF pour différentes formations organisées par le bureau de la zone de santé de Kamituga ou de la DPS et pourtant les autres établissements sanitaires de l’Etat de la même catégorie en bénéficient.

« du recrutement et de la rémunération du personnel, cette tâche revenait à KAF mais le Dr Léandre y oppose une fin de non-recevoir estimant que c’est dans ses tâches« , pouvons-nous lire dans cette correspondance.

Le centre hospitalier KAF sollicite une intervention urgente de la part du ministère nationale de la santé face à cette abstention coupable du médecin chef de zone de Kamituga vis-à-vis des partenaires locaux envers le gouvernement congolais afin que l’exécution de cette convention soit effective dans leur structure de santé.

Il sied de rappeler que la convention de partenariat MS 1257/DEPS/002/2019 portant intégration à la politique nationale de santé a été signée en date du 19 décembre 2019 par le ministère national de la santé dans les buts de permettre aux différentes structures sanitaires de bénéficier de certains avantages matériel, moral et financier de la part du gouvernement.

Abdallah Mapenzi

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.