Accès Humanitaire

    C’est depuis  ce lundi 11 décembre 2023 que le prix de carburant a pris de l’ascenseur dans la ville Kamituga, au Sud-Kivu. Cette montée exagérée du prix du carburant s’observe sur différents points de vente dans la ville de Kamituga.

    Un litre de carburant qui jadis se négociait à 4000 et 5000FC aujourd’hui se vend à 15000FC chez les revendeurs communément appelés Kadhafi dans ce coin du Sud-Kivu.

    Certains revendeurs communément appelés Kadhafi interrogés par LaPrunelleRDC, ce mardi 12 décembre 2023, précisent que cette hausse vertigineuse est causée par l’état de délabrement très avancé de la Route Nationale Numéro deux où les véhicules passent des mois pour atteindre Kamituga.

    Lire aussi: Dégradation de la RN2 Bukavu-Kamituga: ORC réhabilite le tronçon Bwahungu-Kitutu

    Ils ajoutent aussi l’instabilité du taux de change et la pénurie du carburant qui serait signalé au  niveau de Bukavu.

    « Des véhicules passent des mois sur la route pour arriver à Kamituga parce que la route est en très mauvais état. Les Kadhafi d’ici chez nous qui partent acheter en gros de l’essence à Bukavu nous disent aussi que le carburant est très rare et avec ce taux de change qui monte chaque jour, c’est normal que le prix de carburant augmente aussi» explique un Kadhafi.

    Cette hausse de prix du carburant influence le prix de transport en commun dans la ville de kamituga et le reste du territoire de Mwenga et autres produits de première nécessité sur le marché.

    « Une course qui coûtait 1000FC, se négocie à présent à 2000FC. Un trajet qui coûtait 5000 aujourd’hui c’est 10000 FC. A part le prix du carburant, tous les produits ont galopé dans plusieurs marchés de Mwenga et Kamituga. Un sac de farine de 25kgs qui se négociait à 70.000fc aujourd’hui se négocie à 124.000fc, 1kg de  farine de 4 000fc,  passe pour à  10.000fc et 11.000fc» indique un habitant.

    Lire aussi: RDC : fin de la grogne autour du carburant, une nouvelle structure de prix !

    La ville de Kamituga qui dépend beaucoup plus de la ville de Bukavu en vivres et non vivres se trouve actuellement dans une situation très difficile.

    Malgré les multiples plaidoyers menés par les notables de Kamituga et Mwenga pour la réhabilitation de la Route Nationale  numéro 2, tronçon Bukavu-, rien n’a été fait.

    Mukamba Mulebelwa Big Merci à Kamituga

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.