Accès Humanitaire

    Des éléments de la milice Force de Résistance et Patriotique de l’Ituri (FRPI) se sont affrontés aux militaires FARDC de la force navale la nuit du jeudi à ce vendredi 19 janvier 2024. L’incident a eu lieu entre la rivière Semuliki et le Graben.

    C’était pendant que les éléments de la force navale étaient en patrouille dans la zone de frayeur, sur le lac Albert en territoire d’Irumu.

    Lire aussi : Ituri : des bandits en armes emportent une importante somme d’argent dans une incursion à Lwemba

    La Société civile du secteur de Bahema Sud signale que deux miliciens ont été tués pendant cet accrochage au côté de deux autres blessés. Un bilan qui n’est pas encore confirmé du côté des sources sécuritaires.

    « Les miliciens de FRPI se sont accrochés avec les éléments de la force navale sur les eaux du lac Albert. Au cours de ces affrontements, deux rebelles sont morts et deux autres blessés gravement. Souvent, nous lançons des cris d’alarme à l’Administrateur du territoire ainsi qu’au gouvernement provincial afin de déloger ces hors-la-loi, car selon la législation de pêche, personnes n’est autorisée de faire quoi que ce soit dans la zone de frayeur », indique Bienvenue Kaijanate, Coordonnateur de la Société civile de la chefferie précitée.

    Jusqu’à présent, l’on apprend que la situation sécuritaire demeure calme dans cette partie du territoire d’Irumu.

    L’Administration militaire d’Irumu se réserve pour l’heure.

    Mwenge Kake

    Partager.

    3 commentaires

    1. Pingback: Beni : l'armée remet 9 ex-otages des ADF à la Société Civile locale - La Prunelle RDC

    2. Pingback: Ituri : Un civil tué dans une incursion ADF-MTM près de Makumo (Mambasa) - La Prunelle RDC

    3. Pingback: Ituri : paralysie des activités à Mungamba après l'assassinat d'un journaliste dans le village Takumanza (Irumu) - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.