Accès Humanitaire

Le député national Roger Abotome Bekabisya,  élu du territoire de Watsa était devant des femmes de différentes associations féminines de Durba la soirée de ce vendredi 13 mars dans la salle polyvalente Kibali. C’était en marge de la Journée internationale de la femme célébrée chaque 8 mars de l’année. 

Au centre de cette rencontre un débat sans tabou entre le député et les femmes. Ce dernier n’a pas manqué au rendez-vous en vue de récolter leurs désidératas pour la session parlementaire de mars qui débute d’ici lundi 16 mars 2020.

Après une brève explication sur le rôle d’un parlementaire, cet élu du peuple surnommé « Soso ya mboka » par ses électeurs, a rappelé que les rôles d’un parlementaire est de légiférer, parlementer et contrôler le gouvernement.

Le moment était propice pour l’élu du territoire de Watsa, poumon économique du Haut-uele, de parler développement de ce territoire et invité toutes les femmes à s’impliquer sur tous le niveau pour que Watsa soit plus développé.

« Notre soucis n’est pas de montrer que Watsa existe. Notre combat est de leur montrer que Watsa contribue beaucoup pour le budget de ce pays. Nous devons désormais prendre les choses au sérieux. Nous ne partagerons plus de l’argent mais plutôt soutenir les projets des différentes associations » a déclaré Roger Abotome Bekabisiya.

Par ailleurs, le député national Roger Abotome a promis plusieurs matériels pour promouvoir l’agriculture.

Comme à l’accoutumée, Roger Abotome fait sa restitution à travers les rencontres avec les associations féminines et promet tenir des meetings dans les jours qui suivent.

Richard Kaponirwe, depuis Durba

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.