Accès Humanitaire

Comme prévu, Matata Ponyo Mapon, le Président du parti politique « Leadership et Gouvernance pour le Développement » (LGD) est arrivé à Bukavu ce jeudi 1er Juin 2023 par le Port Ihusi.

Attendu par des milliers des partisans et des habitants, Matata Ponyo a tenu à rappeler qu’il est un « garçon BK », attendu par un Garçon de Bukavu.

Il vient donc, dit-il, faire connaitre ce parti et faire vivre ce parti au travers les cœurs des congolais du Sud-Kivu et de la ville de Bukavu ou encore faire comprendre à la population du Sud-Kivu qu’elle doit voter utile, voter pour le changement, le progrès et le développement.

Lire aussi: Matata Ponyo attendu ce jeudi à Bukavu

« Je suis d’abord un garçon de Bukavu parce que j’ai étudié ici, j’ai vécu ici et donc j’ai communié avec l’ensemble de la population. Je suis un garçon BK et ça c’est très important. Aussi, j’ai créé un parti qui s’appelle Leadership et Gouvernance pour le Développement (LGD) et c’est aussi l’occasion pour faire connaître ce parti à l’ensemble de la population congolaise qui veut le changement. La population du Sud-Kivu, veut le changement. Cette ville de Bukavu est morte et on ne l’a pas connue comme ça. C’était une très belle ville et nous avons maintenant un parti qui veut recréer la beauté de la ville de Bukavu, recréer la beauté de la province du Sud-Kivu, qui veut redonner l’espoir, la vie à la population du Sud-Kivu » a-t-il annoncé à son arrivée.

Matata Ponyo arrive à Bukavu alors que l’opposition politique congolaise manifeste depuis quelques temps pour s’opposer au processus électoral actuel. Son parti, le LGD avec d’autres formations politiques de l’opposition craignent la préparation d’un hold-up électoral par le pouvoir actuel de Kinshasa. 

A Bukavu, il pourrait évidemment s’entretenir avec nombreux cadres de son parti politique, qu’il rencontrera, pour certains, pour la première fois avant d’avoir d’autres rencontres avec des couches de la population.

Jean-Luc M.
Share.

Un commentaire

  1. C’est un monsieur sans cœur !
    Si Bukavu c’est une ville morte, combien de temps il a fait à la gestion du pays comme premier ministre ? C’est maintenant qu’il veut faire ce qu’il n’a pas fait quand il était au pouvoir ?
    Congolais, ayons une vision de loin et évitons la manipulation et donnons encore chance au pouvoir actuel. Soyons de bon côté de la République.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.