Accès Humanitaire

Bonne nouvelle pour les élèves finalistes du territoire de Rutshuru au Nord-Kivu. Une solution idoine a été trouvée pour ce qui est de la passation des examens d’Etat dans le territoire sous occupation du M23, après la concertation entre une équipe des notables dudit territoire et le Gouverneur de la province du Nord-Kivu.

 Ces notables ont été reçus dans une audience par l’autorité provinciale à Goma ce lundi, 06 mai 2024 pour présenter un plaidoyer en faveur des élèves finalistes du territoire de Rutshuru afin qu’ils fassent les épreuves nationales comme tous les autres sur l’ensemble du pays.

Lire aussi : EXETAT 2023 au Nord-Kivu: Le Gouverneur reconnaît le travail de « dur labeur » abattu par les enseignants

 Jean-Paul Marungu, l’un des membres de la délégation révèle que l’autorité de la province du Nord-Kivu a répondu favorablement à leur requête.

 Celui-ci appelle les élèves finalistes de Rutshuru à l’apaisement  en leur rassurant que tous les dispositifs sont mis en œuvre pour le déroulement de cet examen.

 « Au vu de la situation qui a prévalu à Rutshuru, par rapport à l’examen d’Etat, visiblement tout était prêt. Mais après un moment, il y a eu une décision annonçant la non-passation des épreuves à cause de plusieurs facteurs. Une fois saisi, nous avons échangé avec le gouverneur militaire pour voir sa réaction quant à ce. C’est après cela que l’autorité a convoqué une réunion d’urgence du secteur de l’éducation, composé de ceux de Kinshasa, de Goma et nous, pour qu’on trouve une solution. Donc tout va se passer à l’amiable, tout va se passer dans le bon », explique Jean-Paul Marungu.

 Notons qu’après cette autorisation, le début de ces épreuves n’a pas tardé à Kiwanja dans la Sous-Division de l’EPST-Rutshuru 1.

Vers 15 heures, après concertation, sur des mégaphones, les élèves finalistes dès la zone sous occupation du M23 ont été appelés à se présenter dans le centre pour passer les examens hors session de l’édition 2023-2024, indiquent des sources sur place.

 Les mêmes sources ajoutent que ces finalistes de la zone sous occupation du M23 ont commencé leur travail de dissertation à partir de 16 heures locales.

 Dans d’autres entités, le lancement de ces hors-sessions s’est fait ce mardi 07 mai.

 Mwenge Kake

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Nord-Kivu: 62.595 candidats finalistes de l’école secondaire prennent part à l’EXETAT - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.