Accès Humanitaire

L’Examen National de Fin d’Études Primaires (ENAFEP) a débuté ce lundi 3 juin 2024 sur toute l’étendue de la République Démocratique du Congo. Un examen qui va durer deux jours soit du 3 au 4 juin de l’année.

Certains écoliers de la commune d’Ibanda dans la ville de Bukavu rencontrés par la Prunelle RDC affirment qu’ils ont eu un bon début d’examens.

Lire aussi : RDC : l’EPST annonce le début de l’ENAFEP ce lundi 3 juin 2024

Confiants, ces écoliers disent avoir fait face à la matière apprise sur le banc de l’école dans leurs institutions respectives.

« J’ai passé aujourd’hui l’examen de l’ENAFEP et ça s’est bien passé. Vraiment l’examen a été très facile. Nous avons débuté des examens à 9 heures justes. Aujourd’hui, nous avons eu à passer l’examen de Français et de Culture générale. Il n’y avait pas de complications, tout s’est bien passé. Vu la façon dont les examens du premier jour se sont passés, j’assure à mes parents que je vais réussir avec plus de 80% », fait savoir un élève du Complexe Scolaire « Elite ».

D’autres écoliers regrettent que l’heure prévue pour le début des examens n’ait pas été respectée.

« Les examens étaient très faciles. L’heure du début des examens n’a pas été respectée dans le centre où nous étions affectés mais en tout cas ma réussite est certaine », poursuit un écolier du Complexe Scolaire « Gracia ».

Le Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique du Sud-Kivu, David Mubalama explique que 165746 élèves ont pris part à l’ENAFEP dont 82808 garçons et 82938 filles venant de 4690 écoles. Ceux-ci ont été répartis dans Centres de passation des examens à travers la ville de Bukavu et territoires du Sud-Kivu.

Pour ce qui est de la ville de Bukavu, 96517 élèves dont 47221 garçons et 49296 filles ont participé aux examens.

Il est impérieux de signaler que dans la province éducationnelle Nord-Kivu 2, cinq centres de passation de l’Examen National de Fin d’Etudes Primaire ont été délocalisés suite aux intenses affrontements entre les FARDC et les rebelles du M23 sous couvert du Rwanda de Paul Kagame.

 Suzanne Baleke

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.