Accès Humanitaire

En République Démocratique du Congo, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a rappelé que, comme annoncé dans sa feuille de route de février de l’an dernier, certains risques pour l’organisation des élections générales persistent; c’est notamment les risques financiers et sécuritaires.




Denis Kadima qui convoquait l’électorat pour les législatives nationales ce dimanche 25 Juin 2023 note tout de même qu’il y a des risques déjà résorbés.

Lire aussi: Retrait du processus électoral : les raisons de Martin Fayulu en 12 points

«Lors de la publication de sa feuille de route en février 2022 et de son calendrier en novembre de la même année, la CENI avait mentionné publiquement des risques qui pourraient empêcher l’organisation des élections générales en décembre prochain. Fort heureusement, certains de ces risques ont pu être résorbés. Il s’agit entre autres du cadre légal qui affiche désormais complet avec la promulgation récente de la loi sur la répartition des sièges. Cependant, les risques sécuritaires et financiers persistent », a-t-il annoncé.




Lire aussi: RDC : Organiser à tout prix les élections ou défendre d’abord l’intégrité nationale ?

Pour corroborer cette inquiètude, la Commission Electorale Nationale Indépendante se dédit par rapport à la prévision de l’enrôlement des électeurs dans le territoire de Kwamouth. L’opération est renvoyée à une date ultérieure. Kwamouth touché par des violences meurtrières depuis des mois.

Lire aussi: Enrôlement au Sud-Kivu : la Société Civile note des défis qui n’augurent pas des élections « transparentes et crédibles »

« Contrairement à son communiqué N°025 du 12 juin 2023, la CENI renvoie à une date ultérieure l’enrôlement des électeurs dans le territoire de Kwamouth dans la province du Maï-Ndombe, en attendant la tenue d’ultimes consultations avec les autorités sécuritaires ».




Lire aussi: Elections 2023 : «On risque de ne pas enrôler tout le monde» (Me Néné Bintu)

Aussi, soutient Kadima, les membres de la CENI considèrent la tenue des élections dans les délais comme « faisant partie de leur job description ».

Jean-Luc M.
Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Elections en RDC : les propositions du trio Katumbi-Sesanga-Matata! - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.