Accès Humanitaire

    Didier Kitumaini, le célèbre Président de la Société Civile de Bunyakiri en territoire de Kalehe est désormais député national élu. Il figure sur la liste des 32 députés proclamés provisoirement par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) pour la Province du Sud-Kivu.

    Jusqu’au premier trimestre de l’année dernière, Didier Kitumaini était toujours à la tête de la Société Civile de Bunyakiri pour la fin de son deuxième et dernier mandat.

    Lire aussi: Bukavu: voici les 5 députés nationaux élus

    Comme Claude Misare en 2018 à Uvira, Didier Kitumaini est un « citoyen ordinaire » qui s’est battu au sein de la Société Civile pour le bien de la communauté. Retour sur le parcours d’un citoyen « lamda » devenu « honorable député national ».

    Né dans le village Mushunguti/Tshigoma en Groupement de Mubuku, chefferie de Buhavu en territoire de Kalehe au Sud-kivu en avril1983, Kitumaini Ndebirira Didier est passé pendant une courte durée par la carrière d’enseignement comme éducateur de 2009 à 2014 avant de se plonger dans le domaine de défense des droits de l’homme.

    A La Prunelle RDC, il justifie alors son engagement par les violations à grande échelle des droits humains dans tout Bunyakiri, son milieu natal. Ici, c’est surtout les autorités administratives, les milices et les militaires qui sont les plus impliqués dans cette bavure.

    C’est ainsi qu’il sera élu Président du Bureau de Coordination de la Société Civile Forces vives de Bunyakiri de 2016 jusqu’en 2019.

    Etant fin mandat, il sera réélu pour un second mandat de trois ans.

    Didier - Kitumaini
    Didier Kitumaini, ancien Président de la Société Civile de Bunyakiri devenu député national

    Didier Kitumaini est un fin connaisseur de la situation de son entité. Son passage à la Société Civile de Bunyakiri a fait de lui le chouchou des médias.

    « Il donnait une vraie information. Même quand ça ne l’arrangeait pas, il essayait de t’expliquer pour ne pas biaiser l’information », explique un responsable de média de Bukavu.

    Président de la Société Civile de Bunyakiri, il réalise plusieurs activités sous sa conduite pour dénoncer plusieurs abus afin de protéger la population contre les atrocités dont elle était victime  pendant la période de turbulence de groupes armés.

    C’est dans ce sens que plusieurs réunions seront modérées avec le gouvernement provincial en collaboration avec différents bailleurs des fonds et partenaires du gouvernement surtout la coopération Suisse.

    Il devient Modérateur des plusieurs rencontres : forums, conférence sur la paix et la sécurité, séances d’évaluation des projets humanitaires en Territoire de Kalehe comme Président de la Société Civile…

    Bunyakiri c’est aussi une région habitée par des communautés autochtones pygmées et Didier Kitumaini savait porter leur cause.

    Pendant plusieurs années, il est Point Focal Provincial et Superviseur du Programme d’accompagnement administratif et judiciaire des peuples Autochtones Pygmées et communautés locales quant à leur accès aux ressources naturelles à travers la province du Sud Kivu, un Programme de l’Organisation ERND Institute (Environnement Ressources Naturelles et Développement) appuyé par RFN (Rainforest Fondation Norvège).

    Reculer pour mieux sauter !

    Comme nombreux acteurs sociaux, Didier Kitumaini décide en 2018 de se lancer en politique. Lui, l’homme qui n’est plus à présenter dans sa communauté pour la défense des droits de l’homme.

    Celui-ci estime alors que sa voix devrait aller au-delà à travers l’Assemblée Provinciale. C’est ainsi qu’il devient candidat député provincial dans la circonscription électorale de Kalehe en 2018 sous le parti politique ATIC.

    Celui celui-ci sera massivement élu mais son regroupement n’atteindra pas malheureusement le seuil.

    Il poursuivra, sur demande de sa communauté, la lutte contre les violations des droits humains et va réussir à faire sortir des prisons (prison centrale de Bukavu, de Kabare et de Bunyakiri) plusieurs personnes illégalement jetées en prison et d’autres dont les faits ne semblaient pas constituer des infractions graves.

    Les plaidoyers pour la réhabilitation des routes nationales numéro deux et trois sont restés ses priorités auprès des autorités tant provinciales que nationales. Didier savait écrire, alerter et faire pression.

    Dénonçant des promesses irréalisables à plusieurs reprises par les tenants du pouvoir, il va, ensemble avec plusieurs autres structures et mouvements sociaux et approbation de la population de Bunyakiri, déclenché la désobéissance fiscale sur toute l’étendue de Bunyakiri jusqu’à ce que le gouvernement réhabiliterait la RN3.

    Cette lutte lui a value d’énormes poursuites et menaces de la part des autorités politiques et administratives au niveau provincial et territorial.

    En 2023, Didier Kitumaini refuse de rééditer l’erreur de 2018 et choisit de faire son come-back en politique. Il identifie ses mentors et adhère officiellement à l’UDPS Tshisekedi, le parti présidentiel et est aligné sur le regroupement Politique ATUA (une mosaïque UDPS) candidat député national dans la circonscription électorale de Kalehe.

    Un background prometteur

    Parmi ses mentors, il cite avec fierté le feu député Enerunga, Madame Josée Emina, ou encore Jacquemain Shabani « et tant d’autres collaborateurs ayant tous comme valeur patriotique « ne jamais trahir la nation », dit-il.

    Un jeune homme ordinaire, Didier Kitumaini sera confortablement élu le 20 décembre 2023 et proclamé par la CENI, 2ème  à Kalehe le dimanche 14 Janvier 2024.

    Lire aussi: Sud-Kivu : 32 nouveaux députés nationaux pour cinq forces politiques de l’Union Sacrée

    Cet homme ordinaire qu’est Didier Kitumaini fait de lui un jeune qui ne vient pas du néant non plus sans capacités requises. Fruit et parmi les rares de la Société civile élus, il a suivi et assisté à multiples formations qui font de lui un homme complet et sans complexe. Il compte le prouver à l’Assemblée Nationale de la RDC.

    Il est également fruit de la formation universitaire à l’Institut Supérieur d’Agro foresterie et de Gestion de l’Environnement de  Kahuzi Biega (Isage-Kahuzi Biega) de deuxième année de Licence. Un background qui pourrait faire de lui l’un des meilleurs députés de cette législature.

    Jean-Luc M.
    Partager.

    7 commentaires

    1. ISHARA LUKOO Richard on

      Message de félicitation à notre cher Hon. Didier kitumaini. Que Dieu vous protéger et vous augmenter l’intelligence et la sagesse comme le roi Salomon, vous été le Moïse de notre territoire de Kalehe.

      • Jacques AKIBA WETE on

        Nos sincères félicitations à notre voyant Honorable Didier KITUMAINI, nous ne serons pas de vous accompagner dans toutes réalisations et actions, nous sommes toujours là à votre service. Nous glorifions infinement Dieu d’avoir répondu favorablement à notre prière. Va de l’avant le Mandela du sud-kalehe. Faites ce que vous avez toujours fait à votre population et surtout bon avancement de votre carrière politique. Que Dieu vous garde et vous protège contre les inciviques et les jaloux.

    2. Pingback: Sud-Kivu : Bukavu et ses nouveaux députés provinciaux ! - La Prunelle RDC

    3. Pingback: Kinshasa: validation des mandats des nouveaux députés nationaux ce lundi  12 février - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.