Accès Humanitaire

Encore un cas de Justice populaire dans la ville de Bukavu. Selon la Société Civile , il s’agit d’un présumé voleur qui a été brûlé vif à Buholo 2 au Quartier Mosala dans la commune de Kadutu.

L’incident se passe ce mardi 23 Juin 2020 aux environs de 21 heures dans le terrain de la même avenue.

Selon la Nouvelle Dynamique de la Société Civile et la Société Civile Forces Vives de Kadutu, la victime de 21 ans faisait partie d’un groupe de présumés voleurs qui ont tenté, en vain, d’opérer dans une maison à Buholo « Carrière ».

«La population a alerté avec sifflets, Vuvuzela… Ces bandits au nombre de 3 ont pris fuite vers Buholo 2 où l’un d’eux a été attrapé et brûlé vif », explique Hypocrate Marume, Président de la Société Civile de Kadutu.

Selon Alain Mutiki, Président de la Nouvelle Dynamique de la Société Civile de Kadutu, l’action « ignoble » se déroule entre deux postes de la Police Nationale Congolaise (PNC) dont celui de Buholo 3 et Nyamiera.

«Mais malheureusement sans aucune intervention de ces éléments de service de sécurité. Nous voudrions aussi savoir le rôle de ces postes dans ces milieux si ce n’est pas protéger la population», s’indigne-t-il.

Tout en condamnant cette attitude « incivique » de se rendre justice en brûlant vif  un présumé voleur, la société civile demande à la justice de mener les enquêtes  pour retrouver ces bandits qui ont pris fuite et demande à la population d’avoir confiance en la justice et de rester vigilante en alertant les services de sécurité pour tout mouvement suspect.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.