Accès Humanitaire

Au total 821 cas de choléra ont été pris en charge par « Médecins Sans Frontières » depuis le 11 mai 2023 à l’Hôpital Provincial Général de Bukavu.

Ces chiffres ont été révélés par Abdoul Aziz Djibrilla Oumarou , Coordinateur du projet « Réponses Choléra » de MSF lors d’une descente sur terrain à l’Hôpital Provincial Général  de Référence de Bukavu ce jeudi 15 juin 2023 .

Lire aussi: Sud-Kivu : 1.063 cas de rougeole et de choléra pris en charge par MSF dans la zone de santé de Minova

Il explique qu’actuellement, l’Hôpital reçoit 25 cas par jour alors qu’au début de la prise en charge, il pouvait aller jusqu’à 60 cas. La moyenne des personnes hospitalisées est actuellement de 20 patients.

« En plus de soins médicaux, nous menons également des activités de prévention au sein du centre de traitement de choléra de l’hôpital et y assurons l’approvisionnement quotidien en eau potable. Nous recevions au début 60 admissions en moyenne par jour, actuellement nous sommes à 25. La moyenne de personnes hospitalisées est actuellement de 20 patients », renseigne Abdoul Aziz Djibrilla Oumarou de MSF.

Pour le Médecin Sakalonda Moke, parmi les victimes de cette épidémie on trouve les enfants de plus de 6 mois qui sont à 20 pourcent et 5 à 10% des femmes enceintes.

Les nombreux cas viennent des Communes de Kadutu puis Ibanda et enfin Bagira.

Celui-ci ajoute que parmi les 821 cas, 5 personnes ont perdu la vie non seulement par le Choléra mais également les maladies pathologiques. Parmi eux, 3 malades de diabète et un de l’AVC.

Lire encore: Sud Kivu : le choléra fait des nouvelles victimes à la Prison Centrale de Bukavu

« La plupart des malades que nous recevons viennent dans les trois communes de la ville, et la plupart viennent de la commune de Kadutu, Ibanda et de Bagira. Mais la plupart sont de Kadutu et Ibanda. Nous faisons face à des difficultés par ce que vous savez que MSF appui le Ministère de la Santé pour la prise en charge ici au niveau du Centre de traitement de Choléra à l’hôpital provincial, or il y a des cas qui viennent de partout, et il y a ceux qui ont des difficultés d’arriver à cause des moyens de transport. Ils sont obligés de prendre des motos, les taxi-bus », ajoute-t-il.

Celui-ci appelle d’autres partenaires du gouvernement en matière de santé de mettre en œuvre des unités de prise en charge de Choléra dans différents coins de la ville pour limiter la multiplication de la contamination de cette épidémie.

Trésor Wilondja
Share.

2 commentaires

  1. Pingback: Sud-Kivu : Kalehe touché par le choléra après Kamituga et Lemera, la DPS appelle à la prudence (Interview) - La Prunelle Verte

  2. Pingback: Sud-Kivu: MSF annonce la reprise de ses interventions en présentiel dans la partie sud de la province - Laprunelle Verte

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.