Accès Humanitaire

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) ont libéré une trentaine de civils le week-end dernier, pris en otage par les rebelles ADF, dans le territoire de Beni au Nord-Kivu.  

Selon le Porte-parole du secteur opérationnel Sukola 1, Capitaine Antony, plusieurs rebelles ont également été neutralisés lors de l’opération qui a mené à la libération de ces otages, parmi eux des femmes et des enfants.

Celui-ci indique que l’armée poursuit le ratissage dans cette zone. «Pour l’instant, les otages libérés sont entre les mains de l’armée, avant qu’ils ne soient remis à leurs familles respectives,» a-t-il indiqué.

Ces personnes avaient été enlevées par les ADF lors de leurs différentes incursions dans le territoire de Beni. C’est notamment dans la vallée de Mwalika, qui a longtemps été considérée comme un des grands bastions des rebelles ADF.

Début novembre, une dizaine d’otages avaient encore été libérés des mains des ADF par les Forces Armées congolaises, parmi eux des sujets kényans et burundais.

Lydie Babone

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.