Accès Humanitaire

    Le gouvernement provincial du Sud- Kivu rejette la responsabilité de non-paiement de salaire des agents administratifs de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu sur le gouvernement central.

    Ce, après que les grévistes aient empêché la tenue de la première plénière des nouveaux députés provinciaux au sein de de l’Assemblée provinciale ce 05 février 2024.

    Ceux-ci réclament 20 mois d’arriérés de la dotation au niveau provincial et 12 mois de rétrocessions au niveau du gouvernement central.

    Mais le porte-parole du gouvernement provincial, Tyson Idumbo, indique que  le gouvernement provincial n’intervient que pour soutenir le fonctionnement de cet organe. Ceci après le retard de paiement de députés provinciaux et agents administratifs de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu de la part du gouvernement national.

    Lire aussi: Sud-Kivu : report de la plénière inaugurale à l’Assemblée Provinciale

    « Pour autant que les provinces n’ont pas commencé à retenir les 40% à la source comme le veut la constitution, les émoluments des députés provinciaux proviennent de Kinshasa, donc du pouvoir central. Étant donné que le pouvoir central éprouve des difficultés d’envoyer régulièrement ces émoluments, on a constaté qu’on pouvait arriver à un certain moment à l’arrêt des activités à l’Assemblée provinciale. Alors, le gouvernement provincial étant l’émanation de l’Assemblée provinciale, a trouvé un arrangement selon lequel le gouvernement provincial devrait donner un montant à l’Assemblée provinciale pour son fonctionnement. Il est hors de question de penser que ce fonctionnement valait la prime des agents, les émoluments des députés provinciaux. Ce n’est pas le cas! Les frais qu’on donne c’est pour le fonctionnement de cette institution importante dans la province du Sud-Kivu », répond-il dans une vidéo enregistrée et partagée.

    Le porte-parole du gouvernement provincial rappelle que les activités de l’Assemblée provinciale avaient été suspendues à la suite des motions « intempestives » contre le gouvernement provincial.

    Lire aussi: Assemblée provinciale du Sud-Kivu: pas de rentrée parlementaire avant le paiement de salaire des agents administratifs!

    « Dès lors, il n’était plus question d’envoyer les frais de fonctionnement pour une Assemblée suspendue.  Donc, si les agents de l’administration de l’Assemblée provinciale doivent réclamer le salaire, ce n’est pas auprès du gouvernement provincial mais auprès du gouvernement central ».

    Celui-ci demande aux manifestants de permettre aux nouveaux élus de siéger pour qu’ils voient ensemble comment chercher des solutions à cette question.

    « Qu’ils laissent les nouveaux députés commencer, il ne faut pas que le début de cette législature soit agité comme c’est le cas maintenant », soutient-il.  

    Il faut signaler que la grève a débuté à l’assemblée provinciale depuis le 30 janvier 2024. La salle des plénières a été transformée en cuisine et en salle à manger.

    Jean-luc

    Partager.

    Un commentaire

    1. Pingback: Sud-Kivu : les agents de l’Assemblée provinciale suspendent le sit-in - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.