Accès Humanitaire

    La Délégation syndicale des agents administratifs de l’Assemblée Provinciale annonce la suspension momentanée du sit-in dans les enceintes de l’organe délibérant du Sud-Kivu.

    C’est ce qu’annonce un communiqué de la délégation syndicale de l’organe délibérant.

    La délégation syndicale explique que cette suspension de 7 jours est faite pour permettre à la médiation de jour son rôle.

    Lire aussi:  Sud-Kivu : la réponse du gouvernement provincial aux agents administratifs de l’Assemblée Provinciale en grève

    « La Délégation syndicale informe l’opinion nationale et provinciale que, pour permettre à la médiation de mieux faire son travail, elle suspend momentanément le sit-in dans l’enceinte de l’Assemblée provinciale pour une durée de 7 jours à partir de ce lundi 12 février 2024 et les agents continuent la grève à leurs domiciles jusqu’à l’aboutissement heureux des négociations », dit le communiqué.

    Lire aussi: Sud-Kivu : la réponse du gouvernement provincial aux agents administratifs de l’Assemblée Provinciale en grève

    Par ailleurs, se référant aux dispositions constitutionnelles (Articles 100 et 197) et réglementaires (articles 1,116 et 117 du Règlement Intérieur de l’Assemblée provinciale du Sud – Kivu), elle rappelle que « la dotation est un droit et non une faveur comme prétendent certaines mauvaises langues ».

    Enfin, dans un esprit républicain, insiste le communiqué, à travers leur délégation syndicale, les agents restent ouverts à tout dialogue qui peut permettre d’aboutir aux bons résultats.

    Il faut dire que la suspension intervient sept jours après l’expiration du délai légal prévu pour la convocation de la session extraordinaire pour l’installation de la nouvelle législature, soit le 5 février 2024. Pour cause : les agents de l’administration et ceux des cabinets politiques de cet organe sont en grève depuis bientôt 2 semaines. Ces derniers réclament plus de 20 mois d’arriérés de salaire. Pourtant, l’élection des sénateurs, gouverneur et vice-gouverneur approche.

    Ces agents administratifs de l’Assemblée provinciale du Sud-Kivu ont d’ailleurs empêché, lundi 5 février dernier à Bukavu, l’ouverture de la session extraordinaire de cet organe délibérant. Ils avaient barré l’accès au siège de l’assemblée législative de la province.   

    Jean-Luc

    Partager.

    Un commentaire

    1. Pingback: Sud-Kivu : vers le début des activités parlementaires à l’Assemblée Provinciale - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.