Accès Humanitaire

    Deux personnes ont été tuées par balles, ce Mardi 30 Janvier vers 19 heures au quartier Kimanga dans la ville d’Uvira au Sud-Kivu. Il s’agit de Monsieur La Guerre et son beau-frère.

    Les victimes ont été tuées par des personnes non autrement identifiées.

    Lire aussi: Uvira: la PCR régule le nombre des passagers dans des engins de transport en commun

    Selon des témoignages sur place, les personnes tuées étaient dans leur maison.

    « Les victimes étaient chez elles en train de manger. Malheureusement, ces deux inciviques ont pénétré dans la maison affirmant qu’ils venaient chercher les médicaments. Ils sont entrés dans la maison avec un sac au dos dans lequel se trouvaient leurs armes. Ils ont tiré à bout portant sur ces deux paisibles citoyens ».

    Les victimes ont succombé de leurs blessures en route pour l’Hôpital Général de référence d’Uvira.

    Inquiétude 

    André Byaduniya, habitant  de la ville d’Uvira ajoute que les malfrats n’ont rien pris après leur forfait.

    « Ils ont juste tiré sur le propriétaire de la maison et son beau-frère sans rien prendre. Ni téléphone ni argent », déplore-t-il.

    Ceux-ci ont pris fuite dans la colline en passant par le quartier Songo, après avoir tiré plusieurs balles en l’air pour se frayer passage.

    Il faut rappeler que samedi dernier, une dame a été aussi tuée a Mulongwe alors que 3 semaine, des personnes armées ont tiré sur une autre au quartier Nyamyanda, toujours à Uvira.

    « Des habitants s’interrogent comment des hommes en armes tirent sur les citoyens dans les quartiers (Nyamyanda et Kimanga) qui hébergent la plupart d’autorités administratives, militaires et policières de la ville ».

    Ils demandent aux services de sécurité qu’il accuse de ne rien faire afin de trouver urgemment une solution pour sécuriser la ville.

    Au Sud-Kivu, l’insécurité est loin de dire son dernier mot. 

    Lire aussi: Sud-Kivu : au moins 5 personnes ont été assassinées par des inconnus en Janvier 2024 à Baraka

    A Bukavu, trois corps sans vie ont été trouvés en 72 heures dans la seule commune de Bagira alors que dans la ville de Baraka 5 personnes dont un enfant ont perdu la vie suite à l’insécurité au cours de ce mois de Janvier.

    A Kamanyola, dans le territoire de Walungu, une femme et son mari ont été récemment assassinés dans des circonstances encore floues.

     Claudine Kitumaini

    Partager.

    Un commentaire

    1. Pingback: Insécurité à Uvira : forte tension la matinée de ce jeudi - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.