Accès Humanitaire
Dans le cadre de son programme d’Éducation Civique visant à améliorer la gouvernance locale dans les entités territoriales décentralisées, Congo Témoin lance une série de rencontres, d’échanges et de débats intitulée « Rendez-Vous Citoyen ». 

Le premier de ces rendez-vous se tiendra ce samedi 1er juin 2024 à l’Institut Français de Bukavu à partir de 14h30, sous le thème : « Engagement citoyen à l’ère du numérique : comment améliorer la gouvernance locale au Sud-Kivu ? »
L’objectif de cette initiative, selon Thierry M. RUKATA, Coordinateur de l’organisation, est de mobiliser, sensibiliser et éduquer les jeunes de la République Démocratique du Congo sur l’importance de la participation citoyenne active et responsable afin de renforcer la gouvernance locale grâce à l’utilisation des outils numériques. Il souligne également que les outils numériques, notamment les réseaux sociaux, offrent de nombreuses opportunités non seulement sur le plan personnel, mais aussi pour influencer les gouvernants à demeurer au service des populations locales et inciter les parlementaires à jouer leur rôle de véritables représentants du peuple.
« Il est crucial de comprendre que la citoyenneté dépasse largement le simple acte de voter lors des élections. Elle englobe également la responsabilité active des citoyens de participer à la vie publique, d’influencer les politiques, et de garantir que les dirigeants rendent des comptes. Sensibiliser, mobiliser et éduquer les jeunes sur la participation citoyenne sont donc essentiels pour cultiver une citoyenneté active et responsable. Les jeunes représentent une force dynamique et une source cruciale d’innovation pour le développement du pays, mais leur implication est souvent entravée par un manque de sensibilisation et d’accès aux outils numériques qui pourraient faciliter leur engagement. En promouvant une culture de la redevabilité et en encourageant les jeunes à jouer un rôle actif dans le suivi et le contrôle des actions parlementaires et gouvernementales, l’initiative aspire à créer une société plus démocratique, inclusive et équitable en RDC. En utilisant les outils numériques disponibles, les jeunes peuvent devenir des agents du changement, contribuant activement à la construction d’un avenir meilleur pour leur pays.»
À noter que cette série de débats et d’échanges, organisée en collaboration avec l’Institut Français de Bukavu et d’autres organisations de jeunes telles que La Prunelle RDC, Radio Star Bukavu, Vijana Shujaa et Slam Electoral, contribuera également à promouvoir la culture de la redevabilité dans les entités territoriales décentralisées et à rapprocher les dirigeants des dirigés.
Share.

Un commentaire

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.