Accès Humanitaire

Les habitants de Mikenge appellent les autorités et la MONUSCO à désenclaver la route Mikenge-Fizi-Uvira dans la province du Sud-Kivu en République démocratique du Congo.

Elles ont lancé cet appel, ce jeudi 29 février 2024, lors de l’arrivée de la Représentante Spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies au Congo Bintou Keita dans la localité de Mikenge, secteur d’Itombwe en territoire de Mwenga.

Lire aussi: Désengagement de la MONUSCO : la base de Kamanyola (Sud-Kivu) ferme officiellement ses portes !

Pour cette population, l’ouverture de de cette route va faciliter la reprise des déplacés internes de rentrer dans leurs milieux respectifs.

Ils appellent également les Forces armées de la République démocratique du Congo d’anticiper la traque des groupes armés qui endeuillent la population de cette partie de la province du Sud-Kivu.

Lire aussi: Sud-Kivu : la base de la MONUSCO de Kamanyola prête à être fermée

Pour la cheffe de la Monusco, la mission onusienne est déjà dans la bonne ligne de ce plan pour que le désengagement soit effectif selon la décision prise l’année dernière.

Il faut rappeler que la CENI a quitté Kamanyola. Un départ qui s’inscrit dans un vaste plan de retrait progressif négocié avec les autorités congolaises.

Trésor Wilondja 
Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.