Accès Humanitaire

    La situation  sécuritaire continue à se dégrader au Nord-Kivu. Des bombes lancées par les rebelles du M23 atteignent la ville de Goma.

     

    Vers 6 heures du matin de ce mercredi 7 février 2024, la première bombe a fini sa course à Mugunga dans la ville de Goma et l’autre s’est posée vers 13 heures au quartier Lac-Vert.

     

    Lire aussi Nord-Kivu: les M23 multiplient des attaques pour s’emparer de Sake, l’armée rassure!

    Dedesi Mitima, Chef du quartier Lac-Vert précise qu’aucun dégât n’a été signalé après que la bombe soit larguée sur son entité.

    « Vers 13 heures, dans la ville de Goma une bombe est tombée tout près du Lac-vert, à côté de l’Université de Goma. Heureusement, la bombe est tombée dans une parcelle vide. Il n’y a eu aucun blessé, aucune maison démolie. On a été épargnés. Il y a déjà certains déplacés accueillis dans des familles. Nous avons à peu près 500 personnes et toutes ces personnes ont besoin de l’assistance », dit Mitima Dedesi.

    La psychose règne déjà dans certains quartiers de la ville de Goma. 

    Des mouvements massifs des populations sont aussi observés dans la ville volcanique. Des habitants quittent Masisi pour des lieux supposés sécurisés.

     

    Lire aussi : Goma : report du festival Amani

     

    Hodari Muhawe, Président des Jeunes Visionnaires au Nord-Kivu encourage les Forces Armées de la République démocratique du Congo (FARDC) dans la lutte contre les groupes armés.

     

    « C’est aujourd’hui mercredi 7 février à 6 heures 30 qu’il y a eu une bombe qui est tombée dans le quartier Mugunga. Il n’y a pas eu des morts ni des blessés et nous comme la jeunesse au niveau de la province nous alertons auprès de notre gouvernement, nos FARDC pour qu’ils puissent chercher comment neutraliser les armes lourdes que les M23 sont en train d’utiliser dans des collines surplombant Sake parce que s’ils continuent à lancer des bombes au milieu de la  population, nous allons perdre les vies humaines de nos paisibles citoyens de Goma et surtout à Mugunga ».

     

    Pour l’instant, les Forces armées de la RDC continuent de contrer l’avancée des rebelles du M23 soutenus par les troupes rwandaises dans la région de Masisi. Le Président Tshisekedi a déjà annoncé que la RDC ne négocierait pas avec ces terroristes.

     

    Bienfait Tumsifu, à Goma

    Partager.

    2 commentaires

    1. Pingback: Goma : le Maire interdit la fréquentation des collines d'intercession aux confessions religieuses - La Prunelle RDC

    2. Pingback: Tensions RDC-Rwanda: l'aéroport international de Goma visé par deux bombes - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.