Accès Humanitaire

Un mort, deux personnes disparues ; plusieurs bien de valeur emportés et des champs dévastés tel est le bilan provisoire des pluies diluviennes qui se sont abattues dans le village de Kahungu, groupement d’Irhambi Katana en territoire de Kabare au Sud-Kivu dans la soirée de ce mercredi 29 novembre 2023.

« Cette pluie qui s’est abattue dans la majeure partie du territoire de Kabare et qui n’a pas épargné notre groupement d’Irambi Katana, a occasionné plusieurs dégâts. Nous avons enregistré la morte d’une femme d’une trentaine d’année et mère de dix enfants qui a été emportée par les eaux de la pluie, des champs ravagés, des maisons englouties et plusieurs des biens de valeur emportés », explique Emery Murhula, Président de la Société Civile sous noyau d’Irhambi Katan.

Lire aussi: Uvira : un mort après des pluies diluviennes à Kiliba

En effet, explique Emery Murhula, cette femme a voulu sauver son époux qui était déjà emporté par les eaux. Elle y a malheureusement laissé sa peau.

« Cette femme a été retrouvée à Chahoboka, un village voisin de Mwanda. Quant à l’homme, il est en train de suivre les soins dans une structure sanitaire de la place ».

Katana est confronté à ce phénomène d’inondations depuis un temps, reconnait Emery Murhula. Il attribue cette situation au déboisement permanent dans le Parc National de Kahuzi Biega.

« Selon les chercheurs, le problème serait lié au déboisement des arbres au niveau du parc de Kahuzi Biega vu que les eaux qui inondent les maisons à Katana proviennent du parc de Kahuzi Biega. Nous continuons à craindre que les dégâts se multiplient dans les jours à venir », craint Emery Murhula.  

Lire aussi: Sud-Kivu : 4 personnes mortes lors des pluies diluviennes à Kalehe

Cette structure citoyenne appelle les habitants d’éviter de couper les arbres et demande par ailleurs aux autorités de s’impliquer car les habitants du milieu se sentent déjà insécurisés avec ces fortes pluies qui ne cessent de s’abattre en cette période.

Signalons que les dégâts similaires se sont produits à Kamituga où une femme a également perdu la vie dans la nuit de mercredi 29 à ce jeudi 30 novembre dans un éboulement de terre occasionné par les fortes pluies ; laissant ainsi un mari et quatre orphelins.

 Suzanne Baleke
Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.