Accès Humanitaire

    Plus de cinq cents (500) maisons inondées,  des biens de valeur emportés, pas des pertes en vies humaines signalées. C’est le bilan provisoire des fortes pluies survenues à Hombo Nord,  Sud et Est dans les territoires de Kalehe (Sud-Kivu) et Walikale (Nord-Kivu) à l’Est de la RDC.

    Les pluies qui se sont abattues dans la nuit de ce samedi au dimanche 7 janvier 2024 ont fait d’énormes dégâts matériels dans ce coin de province.

    A en croire Socrate Bin Sadiki, journaliste de la Radiotélé communautaire de Walikale basée à Hombo, les trois agglomérations de Hombo sont situées entre la province du Nord-Kivu et du Sud-Kivu.

    Lire aussi: Bukavu : d’énormes dégâts humains et matériels à la suite des pluies diluviennes

    Les régions touchées sont Hombo Sud, groupement d’Irangi, territoire de Kalehe (Sud-Kivu), Hombo Nord et Est, groupements des Bakano et Waloa Loanda ou encore en localités d’Ibiro et Manje en territoire de Walikale (Nord-Kivu).

    Plusieurs maisons, écoles, structures sanitaires, des ponts emportés et détruits aux côtés d’autres dégâts importants.

    « Dans la nuit de ce samedi au dimanche 7 janvier 2024, les fortes pluies qui se sont abattues sur la majeure partie de la province ont occasionné plusieurs dégâts matériels à Hombo. C’est vraiment une situation dramatique. Suite à ce drame, des routes ont été endommagées ainsi qu’une forte augmentation en débit d’eau à la rivière Hombo et Luhoo. Suite à  cette situation, les écoliers de ce milieu n’ont pas repris les cours prévu pour ce lundi 8 janvier» explique le journaliste Socrate Bin Sadiki à LaPrunelleRDC.CD.

    Lire aussi: Uvira : Deux enfants perdent la vie dans des inondations après des fortes pluies

    Dans une interview accordée à la radio télé communautaire Walikale Amka, le Président de la Société civile de ce milieu, Deshoke Kamiti Kashongo demande aux ONG,  au gouvernement et à toute personne de bonne volonté de venir en aide aux habitants touchés par ce drame.

    Il faut rappeler que les pluies ont fait d’énormes dégâts depuis quelques semaines dans l’Est de la RDC et spécialement au Sud-Kivu. A Bukavu et dans les territoires du Sud-Kivu, plus de 40 victimes ont déjà été enregistrées.

    Suzanne Baleke
    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.