Accès Humanitaire

Trois personnes ont été enlevées par des hommes non autrement identifiés à Mutarule, groupement de Luberizi dans la Plaine de la Rizizi. La Société Civile locale qui l’affirme, indique que l’incident a eu lieu dans la nuit du 08 au 09 Juillet 2024.

Parmi les personnes enlevées, figurent deux éleveurs et leur berger, selon le Réseau Local de Protection des Civils (RLPC), un réseau très bien ancré dans la région.

Lire aussi : Uvira : des personnes kidnappées après un nouveau braquage à Mutarule

Ce sont des hommes porteurs d’armes non autrement connus qui sont les auteurs de ce forfait.

Les acteurs sociaux dans la région déplorent cette recrudescence des cas d’enlèvement humains dans la plaine de la Ruzizi.

Ils demandent aux autorités sécuritaires et provinciales de s’investir dans la protection des civils et de leurs biens dans cette zone.

Yves Ramadhani est Vice-Président de la Société Civile d’Uvira mais également Modérateur du Réseau Local de Protection des Civils. Il appelle les autorités à plus d’action et de responsabilité.

La Plaine de la Ruzizi est confrontée à des cas d’insécurité depuis plusieurs années. Meurtres, assassinats, enlèvements, vol des bétails etc. Le dernier cas flagrant est  le kidnapping du Directeur Général de l’Institut Supérieur Pédagogique (ISP-Bukavu) et sa femme le 27 Avril 2024. Depuis ce jour-là, des solutions palliatives tardent à être trouvées.

Séraphin Mapenzi          

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.