Accès Humanitaire

    Des habitants de Bwegera dans la Collectivité chefferie Plaine de la Ruzizi se vident de leur entité suite à l’insécurité qui bat son plein dans ce village, après l’assassinat d’un jeune par des hommes armés non identifiés la nuit du 19 au 20 décembre et un série d’enlèvements!  Les acteurs sociaux déplorent le silence du gouvernement et plaident pour le rétablissement de l’autorité de l’État dans cette entité…

    Cette situation a pris l’ascenseur à partir de la semaine passée, au lendemain de l’assassinat d’un jeune de la communauté des Banyamulenge à Bwegera par des hommes armés non identifiés, la nuit du mardi 19 au mercredi 20 décembre dernier !

    Lire aussi: Insécurité à Goma : mués aussi en « Wazalendo », les « 40 voleurs » terrorisent la population !

    Certains déplacés se sont dirigés dans des villages voisins jugés stables et la majorité à Kamanyola en territoire de Walungu où ils sont à la merci des intempéries sans aucune assistance.

    Suite à cette situation, les acteurs sociaux constatent avec regret le silence du gouvernement à rétablir l’autorité de l’Etat dans cette entité de la chefferie plaine de la Ruzizi, devenue théâtre d’atrocités.

    Pour rappel, depuis juillet dernier ce village de la chefferie Plaine de la Ruzizi est sans Chef de Groupement, après sa suspension par le Ministre provincial de l’Intérieur, Sécurité et Affaires Coutumières du Sud-Kivu.

    Lire aussi: Insécurité à Fizi : 3 morts et 5 blessés dans une attaque des bandits armés contre une société minière 

    Ceci au lendemain du meurtre de trois personnes pendant les échauffourées entre jeunes de la communauté Fuliru et ceux des Barundi autour de la gestion de ce village, le 12 juillet de cette année en cours. S’en était suivie une série de cas d’enlèvements et d’assassinats à titre de règlement des comptes.

    Aujourd’hui, ce conflit touche les trois communautés majoritaires vivant à Bwegera, dont les Bafuliru, les Barundi et les Banyamulenge.

    Gentil Lumeme Kafi, depuis Plaine de la Ruzizi
    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.