Accès Humanitaire

Au total 6 éléments du groupe armé Maï-Maï du général autoproclamé Kijangala Mukadi se sont rendus aux Forces Armées de République Démocratique du Congo (FARDC) ce lundi 17 avril 2023 à Lemera, dans la chefferie de Bafuliru, en territoire d’Uvira.

Selon l’Association pour la Paix aux Enfants Vulnérables Orphelins et Veuves (APEVOV) qui nous livre cette information, parmi ces éléments figuraient une femme. Ces derniers ont été acheminés par des militaires FARDC vers la ville d’Uvira.

«Encore une fois nous disons merci d’avoir accueillis 5 éléments porteurs de 5 armes AK45 qui sont accompagnés d’une femme. Ces éléments viennent de se rendre aux autorités politico-Administratives de la Chefferie et aux FARDC du 3304 Régiment,».

Cette organisation de défense des droits de l’homme demande aux autres groupes armés de se joindre aux FARDC pour défendre en commun le territoire national.

« Nous demandons aux autres qui divaguent encore dans la brousse de venir bâtir le pays et répondre à l’appel du chef de l’Etat » insiste APEVOV.

Soulignons que le sud de la province du Sud-Kivu est devenu une proie pour les groupes armés locaux et étrangers. Chaque jour, des populations sont tuées et des bétails emportés dans la brousse.

Claudine Kitumaini

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.