Accès Humanitaire

Les pétroliers de Bukavu réunis au sein du Club des Pétroliers du Sud-Kivu dénoncent la fraude fiscale et parafiscale par les opérateurs économiques de la ville d’Uvira depuis plus de 3 mois.

Dans un mémorandum adressé au Gouverneur du Sud-Kivu, les pétroliers indiquent que cette fraude est occasionnée par la Direction Générale des Douanes et Assises (DGDA) en collaboration avec d’autres services intermédiaires commis à la douane.

Lire aussi: Bukavu : stations fermées, les pétroliers s’opposent à l’arrestation de leur collègue

Cette fraude est faite principalement aux postes d’entrée de Kamanyola, Kiliba, Kavimvira et Kalundu.

« Ladite fraude est orchestrée d’une part par la DGDA en connivence avec d’autres services intermédiaires de la douane commis à ces postes frontaliers. Cela étant, certains grossistes (Kadhafi) de la ville de Bukavu et d’autres de la périphérie se ravitaillent désormais à grande échelle à Uvira, à Kamanyola et dans la plaine de la Ruzizi en passant par la route de Ngomo, perturbant ainsi le marché et la stabilité des prix officiels dans la ville de Bukavu en violation tacite de l’ancienne structure de prix fixant à 3400 FC le litre pour l’Essence et à 3450Fc le litre pour le Gasoil » se plaignent-ils.

Les pétroliers alertent que la mauvaise gestion de ces produits pétroliers gardés souvent dans des bidons aux domiciles peuvent être la source d’incendies dans la ville de Bukavu.

Aussi, ils s’insurgent en même temps contre le fait qu’une certaine quantité des produits pétroliers provienne de la ville de Goma mais aussi de la Monusco qui se trouvent sur le marché à Bukavu.

« Nous ne pouvons pas garder silence sur une certaine quantité de carburant en provenance de la ville sœur de Goma et une cargaison de la Monusco présentes sur le marché », écrivent-ils.

Lire aussi: Prix du carburant: Ngwabidje demande aux pétroliers de se plier à la décision de la ministre de l’économie

Ils demandent au Gouverneur de s’impliquer personnellement pour réglementer ce secteur, qui, si une fois ce désordre persiste risque d’être un danger imminent pour la ville de Bukavu où les cas d’incendies sont signalés chaque jour dans cette période de la saison sèche mais aussi sur l’assiette fiscale en province.

« Ces pratiques inciviques nécessitent votre implication personnelle faute de quoi les conséquences néfastes sont évidentes sur la mobilisation des recettes fiscales et parafiscales nécessaires pour la reconstruction de notre chère Province du Sud-Kivu », disent les pétroliers.

Ces derniers envisagent de mener des actions de grande envergure si ce secteur n’est pas urgemment assaini.

Pour rappel, le Ministère de l’Economie Nationale a publié officiellement une nouvelle structure de prix, le 08 Juin dernier. Il s’agit de 3540Fc le litre pour l’Essence et 3590Fc le litre pour le Gasoil dégageant une majoration de 140FC pour chaque produit par rapport à l’ancienne structure.

Claudine Kitumaini

Share.

3 commentaires

  1. Pingback: Bukavu : rencontre entre pétroliers de deux Kivu - La Prunelle RDC

  2. Pingback: Fraude des produits pétroliers au Sud-Kivu: un minibus prend feu sur la RN5 - La Prunelle RDC

  3. Pingback: Bukavu : hausse vertigineuse du carburant, les pétroliers dénoncent l’inadaptation de la structure de prix à l’Est - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.