Accès Humanitaire

La Dynamique des jeunes pour le développement et la lutte contre les antivaleurs à Walungu demande qu’une équipe neutre et indépendante, soit déployée à l’Institut Supérieur des Études Agronomiques et Vétérinaires ISEAV/Walungu, pour que des enquêtes sérieuses soient amorcées et sanctionnées par un rapport.

Cette dynamique qui est un cadre d’échange et de concertation regroupant des jeunes intellectuels du Territoire de Walungu l’a fait savoir dans une lettre d’indignation adressée à la Présidente de la conférence des chefs des institutions supérieures du Sud-Kivu après son passage dans cette institution.

Selon la lettre de la Dynamique, la Présidente de conférence des chefs des institutions supérieures et universitaires du Sud-Kivu, qui s’est déplacée jusqu’à l’ISEAV Walungu n’a pas fait preuve d’indépendance ni de neutralité dans son travail.

Elle se serait laissée influencée par le comité de gestion de cette institution; qui devrait être inspectée par elle vu tous les griefs à sa charge.

Lire aussi: Walungu: « DJDLAW » dénonce une gestion opaque de l’ISEAV/Walungu

« Ce qui a transformé notre joie en indignation, à l’occasion de votre visite du 27 Août 2020; c’est le fait que vous ayez initié des enquêtes sur la reconnaissance de notre Mouvement Citoyen par des impliquées de près ou de loin dans la mégestion; tant décriée au sein de cette institution d’utilité publique, les substituant ainsi en juges et partie; en lieu et place de vous enquérir directement des faits leur reprochés, »

Cette structure citoyenne estime que lors de cette mission, pour bien se rassurer d’un rapport éloquent et opposable à tous; la présidente aurait du se dépasser de ses affinités socioprofessionnelles les liant avec les autorités administratives et académiques de cette institution; en gardant ainsi votre neutralité tout en privilégiant l’intérêt général.

Celle-ci demande alors qu’une équipe plus indépendante et plus neutre soit déployée sur terrain

« Eu égard à ce qui précède, et afin d’accéder à des données fiables quant à la situation réelle de l’ISEAV/Walungu; nous sollicitons auprès des autorités compétentes qui nous lisent en copie; le déploiement sur le terrain, d’une équipe neutre; susceptible de résister à toute influence tendant à détourner la vérité pour mener une enquête libre et indépendante; laquelle sera sanctionnée par un rapport digne de foi; en vue de sauver de justesse cette institution en proie à la disparition, » ont-ils demandé.

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.