Accès Humanitaire

Les avis sont divergents après la rencontre de ce mercredi entre Félix Tshisekedi, Joao Lourenço et Paul Kagame, sur la situation sécuritaire à l’Est de la RDC, où les rebelles du M23 appuyés par le Rwanda, attaquent les Forces armées congolaises. Gouverneur du Nord-Kivu suspendu suite à l’état de siège, Carly Nzanzu Kasivita encourage lui, la diplomatie menée par le Chef de l’Etat congolais, dans le cadre de la recherche de la paix au pays.

Dans un tweet, celui-ci estime que la normalisation des relations avec les neufs pays voisins de la RDC est une option gagnante, qui conforte l’aspect militaire contre les groupes armés locaux et étrangers œuvrant sur le sol congolais.

Pour lui, la diplomatie doit tout de même se faire dans le respect mutuel des souverainetés des États.

« Pour ceux-là qui suivent avec minutie la situation sécuritaire du pays sont d’avis que la normalisation des relations avec nos 9 pays voisins dans le strict respect des souverainetés des États est un missile hypersonique gagnant qui conforte l’option militaire contre les groupes armés« , a déclaré Carly Kasivita.

Signalons que lors du sommet tripartite organisé à Luanda ce mercredi 6 juillet, les présidents Félix Tshisekedi et Paul Kagame se sont dit des vérités au sujet de la présence du M23 dans la province du Nord-Kivu.

Sous la médiation de Joao Lourenço, les deux chefs d’Etats ont décidé qu’un processus de désescalade entre la RDC et le Rwanda soit lancé.

Cette baisse de tensions se fera graduellement à travers une feuille de route dite de Luanda, qui stipule sur la volonté de normalisation des relations diplomatiques entre Kinshasa et Kigali.

Lire aussi Sommet de Luanda : les 3 Présidents décident le retrait « immédiat et sans condition » du M23 en RDC

La feuille de route prévoit aussi la cessation « immédiate » des hostilités, ainsi que le retrait « immédiat et sans condition » du M23 de des positions en RDC.

Magloire Tsongo depuis Goma

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.