Accès Humanitaire

La situation a été tendue dans l’agglomération de Kibirizi dans la chefferie de Bwito en territoire de Rutshuru dans la province la province du Nord-Kivu suite au combat entre deux factions d’un groupe d’autodéfense « Wazalendo », la journée de ce jeudi, 15 février 2024.

Selon nos sources, il s’agit des mésententes qui ont éclaté entre deux leaders armés dont Saidi et Rouge faisant partie d’un même groupe dénommé « Apadec », respectivement commandant titulaire et son adjoint.

Lire aussi : RDC: l’armée Ougandaise dément sa présence aux côtés du M23 à Rutshuru

Ces derniers se disputent le leadership (commandement) de toutes les unités des volontaires patriotes « Wazalendo » dans cette zone.

Des détonations d’armes ont été entendues, occasionnant ainsi la paralysie de toutes les activités dans cette juridiction.

Au cours de ces échanges de tirs, deux combattants ont succombé sur le champ de bataille. Parmi les victimes le leader d’une partie au côté d’un autre qui a été blessé, font savoir nos sources sur place. Aucun incident du côté de la population n’a été signalé.

Il sied de signaler que des affrontements se sont poursuivis la journée de ce vendredi, 16 février entre les deux groupes armés vers la brousse de Kyasenda où Monsieur Rouge et ses éléments ont pris fuite.

En rappel, monsieur Saidi avait succédé à Monsieur Kasuka au commandement du groupe « Apadec ». Il était aussi mort dans des circonstances identiques.

 Kake Mwenge

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Des éléments FARDC et « Wazalendo » se tirent dessus à Lac-Vert (Goma) : 5 morts ! - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.