Accès Humanitaire

    Deux civils ont été tués par les rebelles du M23 l’après-midi de ce mercredi, 31 janvier 2024 dans la localité de Kyahemba en chefferie de Bwito dans le territoire de Rusthuru (Nord-Kivu).

    Cette localité se situe dans le groupement de Bukombo entre Mweso et Kitshanga.

    Lire aussi : Guerre du M23 : le CTJ Rutshuru accuse l’armée Ougandaise d’être venue en renfort aux M23

    Selon le notable Aimé Mukanda, il s’agit de deux leaders dont un pasteur de l’église de la CEPAC et son compagnon qui avaient été premièrement enlevés avant d’être exécutés.

    Leurs corps ont été retrouvés sans souffle de vie au quartier Bunguba.

    Les victimes, le pasteur Yusufu et monsieur Musabyimana Nyenyeri laissent derrière elles les enfants et deux femmes inconsolables.

    Aimé Mukanda, un des notables du territoire de Rutshuru condamne ce énième cas d’assassinat qu’il attribue aux rebelles du M23. Il continue à rappeler au gouvernement l’urgence de libérer les populations de zones sous contrôle de l’ennemi.

    Mwenge Kake

    Partager.

    Un commentaire

    1. Pingback: Rutshuru : une dizaine des civils tués près de Kiwanja côté Busanza - La Prunelle RDC

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.