Accès Humanitaire

    Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) affirme avoir été informé dans la journée de ce mercredi 27 décembre 2023 de l’ « enlèvement » à Kasumbalesa dans la province du Haut-Katanga de l’un de ses cadres, Papy Pungu Lwamba, opéré par des personnes armés et non autrement identifiées, pendant qu’il se rendait en Zambie pour passer les festivités de nouvel an avec sa famille

    Il a été amené vers une destination inconnue, jusque-là.

    « Le PPRD, à travers son Secrétaire Permanent, le Professeur Docteur Emmanuel Ramazani Shadary, prend à témoin la communauté nationale et internationale pour cette énième provocation par ce régime finissant qui instaure l’intimidation comme mode de gouvernance. Cet enlèvement vise aussi à détourner l’attention de l’opinion nationale focalisée sur les élections chaotiques qu’un Etat moderne et civilisé n’a jamais connues ».

    Lire aussi: Enlèvements suivis de meurtres, assassinats…Goma toujours plongée dans l’insécurité malgré l’Etat de siège !

    Le PPRD dit aussi profiter de cette dénonciation pour rappeler le cas de l’ « enlèvement » de Nestor Kipala Moto, un autre cadre du PPRD « qui continue à croupir injustement en prison, sans procès ».

    « Par conséquent, le PPRD exige la libération immédiate et sans condition de son cadre du Parti, le camarade Papy Pungu Lwamba. Le PPRD ne se laissera pas intimider et n’acceptera plus jamais la dictature dans ce pays et d’un moment à l’autre, il actionnera l’article 64 de la Constitution afin de mettre fin à cette dérive dictatoriale » insiste  Songo Mwadeave, le Secrétaire Permanent adjoint.

    Lire aussi: Nord-Kivu : un cas d’enlèvement des civils par des présumés ADF signalé à Matungulu (Beni)

    La nouvelle de l’arrestation de ce haut cadre du PPRD de Joseph Kabila a été annoncée sur les réseaux sociaux depuis quelques heures. Ceci dans un contexte post-électoral tendu entre les forces politiques en présence.

    Vincianne Ntambala

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.