Accès Humanitaire

Huit zones de santé situées dans la province de l’Ituri, au Nord-Est de la République du Congo, ont déjà été touchées par la peste Bubonique depuis quelques jours.

La révélation est du docteur Patrick Karamura, ministre de la santé en province de l’Ituri, au cours d’un entretient avec la presse locale ce week-end. Cette autorité indique que la peste Bubonique, est devenue problème majeure de santé étant donner que la province enregistre le double des cas positifs covid-19.

«Aujourd’hui la peste à le double des cas covid-19, dans la province. Si dans une année nous avons plus de 467cas positifs ce que ça devient un problème de santé publique majeure pour la province. Nous avons 8zones de santé touchées à partir de Rety, Linga, Logo, Aru, Ariwara, [….].» Déclare le ministre de la santé en province.

Cette autorité dit craindre la flambée des cas de cette maladie suite au retour massif des habitants dans leur zones respectives.

« Actuellement la situation est maîtrisée à Djugu. Mais cependant nous craignons la flambée des cas après le retour des habitants qui ont fui les atrocités des rebelles dans cette partie, où il avait des cas positifs »Ajoute Patrick Karamura .

Pour ce faire, le ministre de la santé en province invite les patients ayant des signes similaires à cette maladie de se rendre le plus tôt possible dans des structure sanitaire pour une prise en charge sanitaire.

Il sied de savoir que cette maladie se manifeste sous différents symptômes notamment des ganglions lymphatiques enflés dans l’aine, les aisselles ou le cou. Ils peuvent être sensibles et chauds. D’autres symptômes peuvent aussi apparaître comme une fièvre, des frissons, des maux de tête, de la fatigue et des douleurs musculaires.

Roger Kambale, à Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.