Accès Humanitaire

Le célèbre artiste musicien Aganze 1er est mort. C’est ce qu’apprend La PrunelleRDC.CD ce mardi 20 Juin, de plusieurs sources à Kinshasa, où il vivait désormais.

Aganze 1er a été retrouvé mort dans sa résidence, selon des sources du « Cinyabuguma » à Kinshasa. Les causes de son décès ne sont pas encore élucidées. 

Lire aussi: Bukavu: Esther Kubisibwa, l’artiste qui veut révolutionner la musique chrétienne

Né en 1955, Aganze 1er se réalise dans la musique folklore du peuple bashi pour passer le message. Il devient une figure de proue, le principal ambassadeur depuis des nombreuses années. Véritable identité culturelle, Aganze 1er laisse un héritage musical riche avec au moins 8 albums. 

Depuis plusieurs générations, les titres de « Son Excellence » Aganze 1er deviennent viraux dans toutes les cérémonies de mariage, toutes les cérémonies festives, dans les deux Kivu.

Les Bashi, des mélomanes de la musique et d’autres peuples du Kivu se retrouvent dans toutes ses musiques, dans ses danses et n’hésitent pas à bouger au rythme de ses titres, savourant au passage des expressions shi. 

Les titres qui sont devenus cultes restent : « Muhya», « Yasa », « Nduluma » et bien d’autres.

Au-delà de l’animation contenue dans ses chansons, Aganze 1er se présentait également comme un « moralisateur » de la société à travers ses chansons.  Paix, lutte contre la drogue chez les jeunes, conseils pour des couples, en tout cas des sujets divers.

Pour des nombreux Kivutiens, la mort de Aganze 1er est une énorme perte pour la culture Shi et le folklore congolais.

Lire aussi: Bukavu : le COSIC lance le festival « Musique et Citoyenneté Active »

« Que cette jeunesse sache que notre culture est notre grande richesse, qu’ils ne doivent pas l’oublier » disait Aganze 1er.

Toute la toile est submergée des messages de regret et d’admiration pour cet illustre défenseur de la culture dont ses œuvres continueront surement à parler d’elles pendant des nombreuses années.

Jean-Luc M.
Share.

3 commentaires

  1. BACISHOGA BASHIGA CHARLES on

    Nous sommes vraiment épreuves!!!
    Un baoba, un leader, un monument vient de nous quitté.
    Que la terre 🌎 de nos aïeux te soit douce mon artiste-éducateur…!

  2. Pingback: Décédé à Kinshasa, Aganze 1er sera inhumé à Ngweshe, le lundi 10 Juillet - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.