Accès Humanitaire

En République Démocratique du Congo (RDC), le Ministère des Finances annonce l’aboutissement satisfaisant des discussions avec la Banque Mondiale sur la reprise des activités des projets exécutés par le Fonds Social de la République Démocratique du Congo.




C’est notamment le Projet de Stabilisation de l’Est de a RDC pour la Paix (STEP) et le Projet de Prévention et de Réponse aux Violences basées sur le Genre (PRVBG).

Lire aussi: Suspension des activités du Fonds Social : une manifestation projetée à Kamituga

Dans une communication relative au mécanisme transitoire pour la poursuite de ces projets financés par la Banque Mondiale, le Ministre des Finances annonce que la Banque Mondiale et le Gouvernement se sont mis d’accord sur les arrangements institutionnels transitoires. Ceux-ci vont encadrer la poursuite de l’exécution des projets susmentionnés, en attendant que le Fonds Social créé par /Ordonnance n°23/049 du 28 avril 2023 portant création, organisation et fonctionnement du fonds social de la République Démocratique du Congo soit évalué par la Banque Mondiale.




Objectif : déterminer son éligibilité en tant qu’Agence d’exécution desdits projets.

Lire aussi: Dissolution du Fonds Social de la RDC: Des entrepreneurs déplorent la suspension du financement par la Banque Mondiale

Ces modalités transitoires relèveront de la responsabilité globale du Ministère des Finances, notamment le suivi-évaluation, la gestion financière et les engagements de passation des marchés en cours.

« Le personnel technique sous la responsabilité du Fonds Social de la République Démocratique du Congo, recruté exclusivement en vue de l’implémentation desdits projets et financé avec les fonds de la Banque Mondiale continuera d’assurer la mise en œuvre des projets, y compris les aspects fiduciaires, environnementaux et sociaux. Sur la base de cet accord, les deux parties finalisent la restructuration desdits projets en modifiant les Accords de Financement devenus caduques, afin de redémarrer dans les meilleurs délais, les prestations aux différents bénéficiaires et de payer les contractants en cours d’exécution sur le terrain », dit le Ministère des Finances.




Lire aussi: Sud-Kivu : 51 projets du Fonds Social validés par les CLD

Entre temps, le Gouvernement a décidé de prendre en charge les dépenses urgentes pour la continuité des activités dans les zones d’intervention des projets exécutés par le Fonds Social.

« Les paiements dus aux bénéficiaires et aux contractants commenceront au plus tard le 15 juillet 2023 ».




Après l’aboutissement des discussions entre la RDC et la Banque Mondiale, Ministère des Finances invite donc les bénéficiaires, les contractants ainsi que les équipes opérationnelles des projets susmentionnés à demeurer sereins, engagés et à accompagner ce mécanisme transitoire mis en place pour la reprise des activités dans les meilleurs délais.

Jean-Luc M.
Share.

2 commentaires

  1. Abel Raphaël on

    Nous en tant que bénéficiaire du FSRDC, nous sommes patient et hâte de savoir la date précise de la reprise des activités, car on a beaucoup lu des messages et de communiquer ! Qu’il nous précise la date svp

  2. Nous avons déjà lu des messages, communiqué et autres mais jusqu’à présent il ya rien de concret sur terrain.
    En Chefferie de luhwindja territoire de mwenga, nous heurtons à un problème de grand ampleur. Il ya certaines écoles qui ont été démolie en disant que pendant la vacances on va reconstruire des écoles moderne, mais ces écoles là ont été restée inachevé mais à l’heure que je vs parle les enfants n’ont pas là où étudié à cause de fonds social.

    Soyons humains quand même

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.