Accès Humanitaire

Me Michel Okongo, président national du parti «Unité des Valeurs» s’insurge contre ce qu’il qualifie de banalisation des massacres; qui sont devenus récurrents dans la partie Est de la République Démocratique du Congo.

Dans un communiqué de presse rendu public ce mercredi 23 septembre, il fait savoir qu’actuellement des personnes sont tuées «au rythme de battement du cœur»; et par des criminels armés qui seraient des voisins de la RD Congo «Rwanda et Ouganda».

Il souligne qu’à l’image d’un gamin âgé de 8 ans qui s’était donné la mort par pendaison après avoir survécu au massacre de ses parents; le peuple congolais s’identifie à la douleur des orphelins, veuves et familles des victimes de la barbarie; dont les cœurs saignent de douleur chaque fois que surviennent ces odieux massacres.

«Dans la nuit sombre du 20 au 21 septembre 2020, pour la énième fois, 12 personnes parmi lesquelles le Chef du village de Kitoho; ont été massacrées à Mbau et 14 autres portées disparues; pendant qu’ici à Kinshasa et dans des grandes agglomérations de la RDC; nos Nganda, bars et bistrots rythmés par la musique sont débordés; en toute indifférence, des Congolais insouciants.» regrette Michel Okongo.

Lire aussi A l’ONU, Félix Tshisekedi exige des sanctions efficaces contre les réseaux qui soutiennent les groupes armés à l’Est de la RDC

Devant la gravité de cette situation, Michel Okongo propose au Chef d’Etat-major général des Forces armées de la République démocratique du Congo; en accord avec le Chef de l’Etat, «De procéder au plus tôt; au recrutement dans l’Armée de tous les Kulunas de Kinshasa et d’ailleurs; en tant que congolais à part entière, de les moraliser, les former; afin de les intégrer dans un corps des FARDC rompu; pour des opérations coups de poing contre tous les sanguinaires qui versent au quotidien; le sang de nos compatriotes à l’Est de notre pays.» souligne le président national de «Unité des Valeurs».

Par aillais, Michel Okongo renseigne qu’appart les Kulunas, plus de 80.000 volontaires habitants à Tshangu sont disposés à intégrer les structures de défense de la République; afin d’aller combattre sans ménagement à l’Est.

Joël Mugisho

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.