Accès Humanitaire

    L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique (OLPA), ONG de défense et de promotion de la liberté de presse, prend acte de la libération de Jacques Mumpe, Directeur des programmes à Radio Mwinda, station communautaire émettant à Bulungu, à  300 kilomètres de Bandundu-ville, chef-lieu de la province de Kwilu, à l’ouest de la République démocratique du Congo (RDC). 

     

    Jacques Mumpe, a été relaxé, le 29 janvier 2024, après 11 jours de détention à la prison centrale de Bulungu et après paiement d’une amende de 600.000 francs congolais (équivalent de 225 dollars américains).

     

    Lire aussi : RDC : un journaliste brutalement agressé à Kinshasa, OLPA « scandalisé »

    À titre de rappel, le journaliste a été interpellé, le 18 janvier 2024, devant le siège de la radio par la police locale et conduit à la police criminelle où il a été entendu sur procès-verbal par un officier de police judiciaire (OPJ) qui l’a accusé d’injures publiques et d’imputations dommageables.

     

    Accusations consécutives à la diffusion d’un communiqué sur les antennes de Radio Mwinda faisant état des pressions subies par la radio de la part d’un ancien ministre M. Guy Mikulu Pombo, nouvel acquéreur du bâtiment abritant le siège de la radio Mwinda.

     

    Le 19 janvier 2024, il est conduit au parquet de Grande instance de Bulungu avant d’être transféré à la prison centrale de Bulungu.

     

    Tout en prenant acte de cette libération, OLPA déplore néanmoins la procédure cavalière ayant conduit à l’incarcération du journaliste.

     

    Tresor Wilondja

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.