Accès Humanitaire

Des enjeux explosifs continuent d’être découverts dans des champs, dans le village de Bwisha, groupement de Buzi dans le territoire de Kalehe. La société civile du groupement de Buzi qui l’affirme, appelle les habitants à ne pas toucher ces enjeux.

James Musanganya, Président de la Société civile du groupement de Buzi qui livre la nouvelle à La Prunelle RDC, précise qu’après ceux retrouvés le 12 Juin, d’autres ont été retrouvés  jeudi 13 Juin 2024. Il s’agit notamment des cartouches, des chargeurs militaires et des grenades. Ces effets,  ajoute-t-il, ont été retrouvés près de l’École Primaire Shanga de Minova dans le même groupement.

Lire aussi : Kalehe : plusieurs éléments non identifiés au sein de la Police nationale Congolaise

« C’est déjà un danger permanent  au sein de la communauté, surtout en cette période  où les enfants vont devoir regagner les vacances mais aussi les parents cultivateurs ».

La Société civile dans le groupement de Buzi, appelle les parents à la vigilance. « Éviter de toucher n’importe quel effet ou appareil dont on ne maîtrise pas au risque des conséquences néfastes ou encore d’envoyer les enfants seuls, dans des zones à risque ».

Ces engins  sont en train d’être retrouvés dans des milieux où des positions des FARDC-Wazalendo se trouvaient.

Musanganya demande aux autorités militaires et gouvernementales de mener des recherches pour découvrir tous ces effets, afin d’épargner les habitants de Buzi en particulier et du territoire de Kalehe de tout danger.

Rappelons que durant le mois de Mai, les affrontements étaient signalés dans les hauts plateaux du territoire de Kalehe. Des bombes avaient même été larguées sur Minova, par les rebelles du M23. La Société civile de Buzi se réjouit du calme qui règne depuis déjà une semaine sur l’axe Bweremana et dans les hauteurs du groupement Mupfuni Shanga, zone où des détonations d’armes lourdes étaient également entendues.

Séraphin Mapenzi

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.