Accès Humanitaire

    Le bilan de l’attaque des assaillants de CODECO(Coopérative Pour le développement du Congo) au centre de Négoce de NUVO, dans la chefferie de MAMBISA territoire de Djugu (Ituri) le matin du vendredi 27 mars 2020, est revue à la hausse.

    D’après la société civile locale, ce bilan passe de 14 à 17 personnes tuées par des rebelles la journée du vendredi.

    Ce bilan s’est donc alourdit avec la découverte de deux nouveaux corps sans vie dans la brousse, ce samedi.

    Lokana  Pays, président de la société civile locale, précise qu’il s’agit d’un commandant de la PNC de la place et un autre vieillard.

    Il soutient que le troisième cas est celui d’un militaire FARDC grièvement blessé, qui a succombé de ses blessures à l’hôpital de TCHUPKA, proche de MBIDJO.

    Rappelons que les miliciens CODECO, ont initialement tué 14 personnes le matin de ce vendredi 27 mars 2020, dans une nouvelle attaque au centre de Négoce de NUVO dans la chefferie des MAMBISA en territoire de Djugu dans la province de l’ituri.

    Les assaillants avaient également blessé plusieurs civils, avant de repartir pour une destination inconnue sous la Puissance des forces armées loyalistes qui étaient venus intervention pour limiter les dégâts.

    Roger Kambale, depuis Beni

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.