Accès Humanitaire

Trois civils ont été calcinés par des inconnus dans leur maison au village Mangina-Pori, agglomération situé à environ 13kilometres à l’ouest de makumo, dans le groupement Bangole en territoire de Mambasa dans la province de l’ituri.

D’après nos sources, le fait s’est passé dans la nuit du 27 au 28juin 2020.

Gilbert Sivamwenda, président de la société civile en groupement Bangole, qui s’est livré à Laprunellerdc.info, indique qu’ il s’agit de Paluku Thasi et sa femme Valerie Kaponirwe,  et une petite fille du nom de Sarah, âgée d’environ 11 ans.

Ces civils seraient soupçonnés d’être des sorciers. Il précise par ailleurs que les enquêtes ont été ouvertes pour élucider des circonstances de la mort de ces civils.

«Dans la nuit du samedi au dimanche que ces civils ont été calcinés dans leur maison, à Mangina-Pori. Jusqu’à présent les auteurs ne sont pas encore connus. Cependant nous apprenons qu’il aurait conflit entre les deux familles, soit disant que les victimes seraient des sorciers. Des enquêtes ont été ouvertes et nous pensons que c’est après ces dernières que nous s’aurons la verité» Déclare Gilbert Sivamwenda.

Celui-ci condamne avec la toute dernière énergie cet acte ignoble posé par des inconnus. Il indique en outre que les voisins des victimes ont pris fuite craignant des éventuelles arrestations pour des raisons d’enquêtes.

«Pour le moment les voisins ont fui craignant des arrestations pour des raisons d’enquêtes. Nous sommes entrain de condamner ça et nous demandons est ce que ces voisins n’ont pas entendu les cris des victimes pendant qu’ils étaient entrain d’être calcinés. Nous condamnons la non assistance des personnes à danger et nous souhaitons que les enquêtes nous disent mieux» Ajoute Gilbert Sivamwenda, à Laprunellerdc.info.

Roger Kakulirahi, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.