Accès Humanitaire

Azarias Ruberwa « est le ministre de la Décentralisation. Il est compétent pour tout ce qui touche les entités territoriales décentralisées », estime le porte-parole du gouvernement.

Face au tollé créé après l’installation du bourgmestre de la commune de Minembwe au Sud-Kivu, Jolino Makelele (Photo) rappelle que faire de Minembwe « une commune n’est pas de notre fait. Nous avons trouvé un projet déjà en place. On a fait que finaliser ce qui avait déjà été décidé depuis, je crois, 2013 ».

Sur TOP CONGO FM, il affirme que « personne ne peut accuser Félix Tshisekedi d’être à la solde des Rwandais ou être en train de subir un diktat quelconque de qui que ce soit ou de quelques communautés que ce soit ».

Lire aussi: Dossier Minembwe: le député Nzangi demande au bureau d’inviter Azarias Ruberwa à l’Assemblée nationale

Hasard de calendrier 

En ce qui concerne la présence massive des autorités tant politiques que militaires et diplomatiques, le porte-parole du gouvernement estime que « c’est un hasard de calendrier ».

Pour lui, « il y avait un projet de tournée de hauts responsables politiques accompagnés des élus locaux et des responsables de l’Armée pour aller sensibiliser la population sur tous les efforts fournis par le gouvernement pour mettre fin à la guerre et l’inviter à ne pas adhérer aux thèses sécessionnistes ».

Qu’à cela ne tienne, le député national Muhindo Nzangi décidé d’interpeller le ministre de la Décentralisation à l’Assemblée nationale.

« Il y a plus de 270 communes qui doivent être installées dans tout le pays. Le ministre Azarias Ruberwa va installer, tambours battants, avec une délégation de la Défense et diplomatique très importante, une seule commune rurale. Ça nous intéresse. Il doit nous expliquer« .

Avec Top Congo

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.