Accès Humanitaire

La Représentante spéciale du Secrétaire général des Nations Unies en République démocratique du  Congo et Cheffe de la MONUSCO, Leila Zerrougui a fait part de son émotion concernant l’effondrement  de trois mines artisanales à Kamituga dans le Sud-Kivu.

Elle a présenté ses condoléances aux familles des  victimes. Elle a malheureusement noté que ce type d’accidents arrive fréquemment et a appelé à imposer des mesures de sécurité  préventive pour protéger ceux qui travaillent dans ces mines.

Sur place, la MONUSCO a rencontré les autorités  de la ville, notamment le Maire de Kamituga, pour évoquer la situation.  

Plus de 40 personnes ont été englouties dans 3 puits d’or dans le carré minier D3 dans le Quartier Mero Tchanda, ville de Kamituga dans Mwenga au Sud-Kivu, le vendredi 11 septembre 2020.

La nouvelle avait été donnée à Laprunellerdc.info par le président de la Société Civile, Hansen Kaseke.

Selon lui, cette catastrophe est arrivée après des fortes pluies survenues sur cette partie de la Province du Sud-Kivu ; des pluies débutées dans l’après-midi.

Seuls 20 corps ont pu être repêchés des decombres sur la cinquantaine des corps qu’on a dit être engloutis dedans. Ces puits ont par ma suite été définitivement fermées. 

Jean-Luc M.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.