Accès Humanitaire

Quelques jours après que les sociétés civiles du territoire de Shabunda aient déclanché la désobéissance fiscale et bloqué les aérodromes suite à l’impraticabilité de la route Bukavu-Shabunda, le Cadre Permanent des Réflexions pour le Développement de Shabunda (CPRDS) dit apporter son soutien aux actions des sociétés civiles et à toute la population de Shabunda qui continue à respecter le mot d’ordre lancé afin que la route Burhale-Kigulube-Shabunda-Matili soit réhabilitée.

Monsieur Musagi Kimenge Muski, son coordonnateur qui s’est confié ce mercredi à Laprunellerdc.info, regrette de voir que malgré les différents plaidoyers, Shabunda est toujours abandonné à son triste sort par les autorités tant nationales que provinciales.

Il préconise un dialogue entre les autorités et les sociétés civiles pour trouver une solution durable à leurs doléances.

Selon lui, aucune activité de réhabilitation n’est visible sur terrain à Shabunda dans le cadre de 100 jours de chef de l’État Félix Tshisekendi.

 » La vie socio-économique de la population a totalement changé à travers le flambée des prix des biens de première nécessité. Le territoire de Shabunda reste déconnecté des autres régions du Sud-Kivu suite au délabrement très avancé de la route. C’est pourquoi la CPRDS soutient la désobéissance fiscale afin que les travaux de la réhabilitation de cette route puissent reprendre dans un bref délai », dit-il.

Le CPRDS demande à toute la notabilité vivant à Shabunda et pourtout ailleurs, de se ranger comme un seul homme afin d’empêcher toutes manœuvres qui empêcheraient le désenchantement et le développement de ce grand territoire, poumon économique de la province du Sud-Kivu.

Concernant les rumeurs circulant sur un quelconque détournement de fonds alloués à la réhabilitation de la route Burhale-Kigulube-Shabunda-Matili, le coordonnateur de CPRDS, monsieur Musagi Kimenge, appelle la population à l’apaisement et attendre les résultats des enquêtes pour déterminer la culpabilité des uns et des autres.

Abdallah Mapenzi

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.