Accès Humanitaire

    La Chine est accusée d’avoir volontairement minimisé son nombre des morts liés au coronavirus dans le pays.

    Selon plusieurs sources concordantes citées par des médias français, des images d’urnes et de files d’attente de proches de défunts devant des salons funéraires de Wuhan sèment le trouble sur les réseaux sociaux et relancent la piste d’une minimisation du nombre de personnes atteintes par le Covid-19.

    A en croire le quotidien français, dépêche.fr, le doute est régulièrement mis en avant, principalement depuis que l’Europe est devenue le continent le plus touché par la pandémie de Covid-19 le 19 mars.

    Officiellement, plus de 90.000 personnes ont été déclarées positives en Chine. Le nombre de morts s’est élevé à 3.295, dont la majorité était à Wuhan. Ce décompte a alors été interrogé par the Time.

    Ce magazine d’information, cité par Dépêche.fr, rapporte en effet qu’avec la levée des restrictions dans le Hubeï en raison de l’absence de nouveau cas, de longues files d’attente se forment devant les funérariums pour récupérer les cendres de proches, placées dans des urnes.

    Mais ce qui frappe l’hebdomadaire américain, ce sont des photos relayées par le média chinois Caixin, ou des clichés circulant sur les réseaux sociaux, montrant des empilements et des déplacements de milliers d’urnes.

    « À l’extérieur d’un salon funéraire, des camions ont expédié environ 2 500 urnes mercredi et jeudi », écrit The Time, citant Caixin. Une autre photo montre quant à elle 3 500 urnes empilées au sol à l’intérieur. Mais il est impossible de savoir si elles étaient remplies ou non.

    En effet, cela a alors porte le doute sur la méthode de comptage d’autant plus que, des personnes mortes des symptômes du Covid-19 sans ête testé, n’étaient pas compté.

    Le même magazine renseigne que les salons funéraires  auraient déclaré qu’ils n’avaient pas de données sur les urnes en attente de collecte ou qu’ils ne pouvaient divulguer de chiffres.

    Il rapporte que selon les données de l’agence des affaires civiles de la ville, il y a eu plus de 56 000 crémations à Wuhan au quatrième trimestre 2019, soit 1 583 de plus qu’au quatrième trimestre 2018 et 2 231 de plus qu’au quatrième trimestre 2017.

    Jean-Luc M.

    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.