Accès Humanitaire

L’ancien président de la République, Joseph Kabila a remis son hôpital privé Maman Sifa Mahanya de Makobola pour suppléer à la lutte contre le coronavirus au Sud-Kivu.

C’est le gouverneur de province, Théo Kasi qui l’a annonce ce dimanche.

Théo Kasi dit remercier l’autorité morale du Front Commun pour le Congo, pour son acte «altruiste et plein de générosité »

Il a alors profité de ce temps, pour appeler d’autres fils du Sud-Kivu, d’emboîter les pas du président honoraires et ainsi espérer vaincre la dangereuse pandémie du coronavirus.

Le Sud-Kivu est l’une des provinces déjà touchée par le coronavirus. 

La province a enregistré son premier cas en mars dernier et compte à ce jour 3 cas positifs selon l’INRB.

Tous ces cas ont été enregistrés dans la ville de Bukavu et ont été importés en passant par soit le Burundi, soit le Rwanda.

Des mesures drastiques ont alors été prises par les autorités pour contrer la propagation du virus.

C’est entre autre, l’isolement pour 14 jours de la ville de Bukavu de tous les territoires de la province.

Gracieuse Wany S.

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.