Accès Humanitaire

Depuis la fermeture des frontières, et les différentes restrictions par les autorités suite au coronavirus, certaines familles de Bukavu et ailleurs sont confrontés à plusieurs difficultés, la première étant celle de se nourrir pour les plus démunis. C’est dans ce cadre que l’Asbl Jenga Tumaini, a assisté en vivres environ 55 familles démunies, ce mercredi 01 avril 2020 à Bukavu.

«5kg de riz, 5kg de haricots, 5kg de farine, de l’huile et une tige de savon, c’est l’essentiel du lot qui a été donné à chaque famille.» précise Zacharie Kingombe, coordonnateur de Jenga Tumaini.

Des femmes recevant l’assistance de Jenga Tumaini.

Celui-ci affirme que cette assistance qui n’est que symbolique, a été obtenue grâce au financement de l’ONG Groupe Jeremy Congo, qui a voulu compatir avec ces familles pendant cette période de crise.

«C’est suite au coronavirus, et l’instruction de l’Etat, car les gens ne peuvent plus sortir pour exercer normalement leurs activités. Ce sont au moins familles démunies, dont on appui leurs enfants pour lesquels on paie les frais scolaires. C’est ainsi que Jeremie Projet nous est venu en aide.» explique-t-il.

Selon lui, ce geste qui n’est que le début, pourra s’étendre, selon que cette association aura de moyens auprès de ses partenaires, et autres personnes de bonne volonté.

«Ça c’est l’échantillon. Nous sommes entrain de recenser d’autres personnes vulnérables, que nous serons entrain d’accompagner. Nous avons commencé avec celles-ci, mais si l’appui est là, je pense que Jenga Tumaini pourra aller au-delà de ceci.» promet Zacharie Kingombe.

Cet acte a été salué par nombreuses de ces femmes, qui souhaitent voir cette organisation et ses partenaires progresser, pour qu’elle continue à leur porter assistance. «C’est ne pas la première fois que Jenga Tumaini nous assiste, et nous voulons que ça ne soit pas la dernière. Nous sommes dans une période difficile, c’est pourquoi nous ne pouvons que louer une telle initiative.» a dit une femme bénéficiaire.

Signalons que Jenga Tumaini entreprend depuis une année à Bukavu, différents types d’activités. C’est notamment la formation technique des parents des enfants qui sont pris en charge, l’agriculture, ainsi que l’éducation, avec comme objectif de faciliter l’éducation, donner de l’espoir, et construire l’avenir de ces enfants.

Museza Cikuru

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.