Accès Humanitaire

L’armée vient de libérer plus de vingt personnes et restituer 167 vaches aux habitants ce lundi 10 févier.

C’était au cours d’une cérémonie circonstancielle organisée pour la cause à Rughenda, dans la ville commerciale de Butembo, au Nord-Kivu.

D’après Antony Mwalushay, porte parole des opérations militaires dans la contrée, l’armée s’est ainsi résolue de restituer ces 167 vaches.

Elles étaient saisies en plein Parc National de Virunga le 28 Janvier 2020 dernier dans la vallée de la rivière Semuliki à Karuruma dans la chefferie de Bashu en territoire de BENI. Cela après des enquêtes sur la collaboration ou non des propriétaires avec les rebelles.

Pour la même occasion, 21 personnes parmi lesquelles 6 bergers et 15 cultivateurs arrêtés pour le motif de collaborer avec les rebelles dans cette partie du graben ont aussi été libérés après quelques jours de détention, l’armée a indiqué avoir établi l’innocence de ces derniers raison pour laquelle ils ont été libérés.

des vaches restituées

Pour la cause, le porte parole militaire dans la contrée lance une mise en garde sévère aux paysans par rapport à l’exercice de leurs activités au niveau du parc national de Virunga.

Les paysans libérés n’ont pas eu d’autres mot que de remercier l’armée de leur avoir accorder la liberté et restituer leurs vaches.

La cérémonie s’est déroulée en présence des plusieurs autorités militaires dont le commandant du secteur opérationnel sud le colonel Opia Patrick et d’autres autorités civiles de la ville de Butembo.

Le commandant du secteur opérationnel sud a promis prendre langue avec l’autorité coutumière de Bashu sur la question des paysans qui accèdent le parque pour leurs activités en dépit des opérations militaires en cours dans la contrée.

Roger Kambale, depuis Beni

Partager.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.