Accès Humanitaire

Une vive tension s’est observée depuis la matinée de ce vendredi 9 juin 2023 à l’Eglise « Vallée de Gloire » Yesu ni Jibu dans l’avenue Irambo au quartier Nyalukemba dans la commune d’Ibanda, ville de Bukavu.

A la base, les fidèles de cette Eglise et membre d’une association de micro-crédit connu sous le nom de « Association Chrétienne des femmes pour La Lutte Contre La Pauvreté (ACFLP) ont barricadé la route et brûlé des pneus pour réclamer leur épargne.

Lire: Sud-Kivu : une maison d’épargne ferme ses portes à Kamituga

Selon une victime rencontrée sur le lieu, le Pasteur de l’Eglise « Vallée de Gloire Yesu ni Jibu » les a sensibilisés pour épargner dans ce micro crédit pour combattre la pauvreté et devenir autonome. Elle ajoute que jusqu’au samedi passé les membres de ce micro-crédit déposent leur argent aux proches des gens qui récoltent leurs fonds même à leurs résidences, mais une grande surprise, le bureau et les agents ont disparu depuis le début de la semaine.

 « Le pasteur nous sensibilisait d’épargner dans cette sorte de COOPEC pour combattre la pauvreté et nous avons cru en notre pasteur. Nous avons commencé à épargner et il ne nous a pas dit qu’ils vont fermer la COOPEC mais le lundi nous étions surpris de constater l’absence de ces agents et nous avons fait recours au Pasteur pour nous éclairer. Le pasteur nous a dit que la COOPEC ne lui appartenait pas, et qu’il s’est déjà mis à l’écart et a même retiré la participation de l’Eglise dans ces choses. Nous lui avons demandé comment cela est possible alors que les agents sont également chrétiens de l’Eglise qui t’appartient ?», renseigne une femme victime ayant requis l’anonymat.

La police est arrivée sur place pour les disperser à coup des bombes à gaz lacrymogène.

Pas de partenariat entre l’Eglise et cette organisation, répond le Pasteur

Le responsable de l’Eglise « Vallée de Gloire », le Pasteur, Claude Byamungu, rejette en bloc ces allégations et nie avoir une quelconque information sur l’administration de cette association de micro-crédit.

Celui-ci regrette de constater que ces personnes ont été « instrumentalisées » et qui veulent « salir » l’image de l’église pendant qu’il est aussi victime de cet escroquerie.

Lire aussi: Coronavirus à Bukavu: des kits de prévention remis au camp Saio par l’église «Vallée de la Gloire»

« Ce ne sont pas les membre de l’Eglise qui étaient des agents de cette organisation et il n’y avait pas de partenariat entre l’Eglise et cette organisation mais ces agents qui sensibilisaient les gens le faisait par mon nom vu que je suis reconnu. Je pense que ces gens-là sont instrumentalisés », précise-t-il.

Ces victimes abandonnées à leur triste sort appellent le pasteur à organiser une rencontre pour trouver une solution et aux autorités de leur venir en aide.

Trésor Wilondja

Share.

Un commentaire

  1. Pingback: Bukavu : ces gourous prédicateurs qui débordent ! - La Prunelle RDC

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.