Accès Humanitaire

Sept (7) corps sans vie des personnes d’une même famille ont été découverts la matinée de ce mercredi 17 février 2021 dans la localité de Libokora située près de Bulongo dans le secteur de Rwenzori, en territoire de Beni (Nord-Kivu).

La société civile locale indique que les victimes figurent parmi les civils tués par les ADF(Allied Democratic Forces), la soirée du lundi dernier dans cette partie.

Cette nouvelle découverte porte à 18 le nombre des personnes tuées lors de cette attaque.

Heneonde Bin Kapepela, condamne la montée en flèche des tueries dans le secteur Rwenzori, et appelle le premier ministre à prendre cette situation au sérieux.

«L’infirmier et toute sa famille ont été tués par des ADF. Nous condamnons cette situation et appelons le nouveau premier ministre à se pencher particulièrement sur la question sécuritaire de Beni, surtout dans le secteur Rwenzori. », dit-il, à Laprunellerdc.info.

Plusieurs civils ont été tués cette semaine par des rebelles ougandais ADF, dans plusieurs villages du secteur Rwenzori, en territoire de Beni.

L’armée a pour sa part appelé les habitants au respect des consignes militaires, de préférence se faire escorter pour accéder dans leurs champs respectifs.

Pendant ce temps une nouvelle attaque des mêmes ADF a ciblé, la nuit u mardi à ce mercredi 17 février la commune rurale d’oïcha, chef lieu du territoire de Beni, au Nord-Kivu. Des sources locales parlent de quatre morts dont deux femmes avec deux blessés déjà conduit aux soins à l’hôpital Général de référence d’oicha. Plusieurs biens de valeurs ont également été emporté par des assaillants.

Roger Kambale, à Lubero

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.