Accès Humanitaire

    Six civils ont perdu dans deux attaques différentes des terroristes ADF/MTM la journée du vendredi 22 décembre 2023 notamment dans le village Kokola et Opira dans le groupement Bambuba-Kisiki en territoire de Beni dans la province du Nord-Kivu.

    Richard Zawadi Maliro Président de la Société civile de Eringeti qui nous livre cette information condamne ce cas de meurtre à l’égard de la population.

    Selon notre source, la première attaque ayant eu lieu à l’entrée Nord du village Kokola dans les heures matinales a fait 4 morts dont 3 femmes.

    La même source indique que c’est dans les après-midi de cette même journée que la seconde attaque a été déplorée à Opira, village situé à plus ou moins 1 km de Kokola faisant à son tour deux morts parmi lesquels le Chef du village Opira.

    Lire aussi: Beni : les services de sécurité présentent au public 3 présumés voleurs à mains armées

     « Dans la seule journée d’aujourd’hui vendredi, nous venons de perdre 6 personnes dans des embuscades de rebelles ADF. Premièrement, au tour de 8 heures du matin, c’était 4 personnes qui ont été tuées dont 3 mamans et un homme. Et autour de 13 heures, le Chef de localité et son frère en provenance de Maïmoya vers Eringeti sont tombés dans une embuscade tendue par des ADF. La moto à bord de laquelle ils étaient a été brûlée par ces ennemis de la paix », relate Rachid Maliro, Président de la Société civile d’Eringeti.

    Tous les six corps de victimes ont été levés de lieux des drames pour la morgue de l’hôpital général de référence de Oicha en l’attente de leur inhumation.

    Cet acteur de la Société civile appelle les usagers de cette route nationale numéro 4 aux respects des consignes données par les services de sécurité et de renforcer l’étroite collaboration avec l’armée pour mettre en déroute l’ennemi de la paix.

    « Le Président de la République nous a incité d’être des wazalendo ou patriotes, accompagnant notre armée. Et c’est ça ce que nous allons appliquer nous tous dans l’ensemble pour tenir main forte à nos militaires FARDC, car si ce n’est pas cela, nous n’aurons pas à atteindre la paix dans notre zone. Nous encourageons l’effort de notre armée car son action est vraiment palpable. Avec le mouvement de ces rebelles ADF de l’Est à Ouest, nous pensons qu’il peut y avoir parmi nous ceux qui collaborent avec eux. C’est pourquoi nous devons aussi nous surveiller », dixit-il.

    Lire aussi: Beni: un élément FARDC tué par des Maï-Maï à Rwarwa

    Pour rappel, les rebelles du mouvement ADF avaient encore attaqué le village Eringeti le jeudi 23 décembre dernier, tuant deux civils.

    Au cours de l’intervention des FARDC en appuie des militaires Ugandais de l’UPDF, 4 terroristes avaient été neutralisés aux côtés de deux autres capturés et plusieurs munitions de guerre récupérées.

    Mwenge Kake
    Partager.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.