Accès Humanitaire

Quatre personnes qui ont été enlevées par des rebelles ougandais des Forces Démocratiques Alliées ADF, à Vemba-Kinyamuseya, vendredi 21 février dernier demeurent encore en captivité.

La révélation est de la société civile du groupement Batangi-mbau en territoire de Beni au cours d’un entretien avec Laprunellerdc.info, ce dimanche 23 février 2020, dans les heures d’après midi.

Djamali Mussa vice-président de cette structure citoyenne indique que ces personnes enlevées sont toutes cultivateurs dans cette partie.

Ces derniers ont été enlevés par des rebelles après accrochages entre l’armée  et ces rebelles dans la dite contrée le vendredi 21 février 2020.

« Nous sommes en deuil pour pleurer ces civils qui ont été Kidnappés depuis ce vendredi par des rebelles et dès lors ils ne sont jamais revenus. Ces civils ont été enlevés par des rebelles ADF, au niveau de Vemba-Kinyamuseya, après accrochages entre les FARDC et ADF, à Ngadi», explique-t-il.

Jusque tard la journée de ce dimanche 23 février, aucune nouvelle sur la mort ou non de ces civils n’était parvenues dans la communauté.

La société civile appelle l’armée a retrouver ces civils et poursuivre ces rebelles jusqu’au bout.

Roger Kambale, depuis Beni

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.