Accès Humanitaire

Le Rotary Club International a fêté ses 115 ans le 23 février dernier. Pour cette commémoration, les membres de Bukavu, ont organisé ce samedi, une conférence débat à l’hôtel Elisabeth.

Au cours de ces assises, les différents intervenants ont édifié les participants sur la nécessité de reconstruire la paix, et résoudre les conflits en province du Sud Kivu.

Maître Claude Bagayamukwe qui a exposé sur la paix et cohésion intercommunautaire, invite les participants en particulier, et tous les Sud-Kivutiens en général, à privilégier le dialogue, afin d’instaurer la vraie paix dans la province. Il précise que la justice devrait bien jouer son rôle, pour que cette paix soit effective sur toute l’étendue de la province.

Intervenant à son tour sur le thème du jour « La construction de la paix et la résolution pacifique des conflits au sud Kivu : Défis et Opportunités.», Maître Georges Musongelwa appelle les acteurs gouvernementaux, sociaux, de l’armée et de la police, ainsi que les opérateurs économiques, à bien jouer leurs rôles respectifs, afin de favoriser une paix durable en province.

Le professeur David Bugeme de sa part, insiste sur le développement à travers l’agriculture, pour permettre au pays d’avoir des produits agricoles nécessaire à répondre favorablement à la demande des habitants. 

 » Si on développait les chaînes de valeur agricoles, les jeunes vont se retrouver avec beaucoup d’emploi et ils n’auront plus le temps d’aller se faire enrôlé dans les milices ou les groupes armés. La chaîne de valeur c’est la production, la transformation et la commercialisation ceci peut donner de l’emploi à un grand nombre des jeunes. » indique-t-il.

Signalons que des membres des 4 clubs Rotary actifs dans la ville de Bukavu, ont pris part à cette activité, ainsi que plusieurs autres invités.

Irenge BAGENDA Ibag

Share.
Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.